04 juin 2020

1913 - L'ALLEMAGNE ET LA FRANCE SE PREPARENT A SE FAIRE LA GUERRE

Au mois de mars, le Conseil supérieur de la guerre préconise d'allonger le service militaire de 2 à 3 ans pour permettre à la France de disposer en permanence d'assez de soldats pour défendre le pays. Le 1er juillet, le parlement allemand vote pour sa part une nouvelle loi qui permet au chancelier  d'Allemagne d'obtenir 136.000 soldats, 15.000 sous-officiers, 5.000 officiers et 6 régiments de cavalerie supplémentaires... Cet agrandissement de l'armée allemande sera financé par un impôt sur la fortune (dont le montant... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 juin 2020

1914 - LES SOCIALO-MARXISTES FRANCAIS NE GAGNENT QUE LES ELECTIONS

Le 12 mai, les résultats des élections législatives françaises indiquent que les marxistes du Parti Socialiste Unifié (PSU), en passant de 67 à 103 députés, sont les grands vainqueurs et que, demain, leur groupe va probablement diriger la France. Battu, Maurice Doumergue (le président du Conseil) remet alors sa démission au président de la République car il refuse de devoir former un gouvernement avec des ministres issus du PSU...  Doumergue craint notamment que les députés du PSU, partisans de la paix, ne veuillent annuler la... [Lire la suite]
29 juillet 2017

1910 - LA FAUSSE DÉMISSION D'ARISTIDE BRIAND

Au début du mois d'août, un mercredi matin à 10 heures, Aristide Briand, le président du Conseil, donne sa démission. Il faut donc désormais constituer un nouveau gouvernement et... c'est Aristide Briand qui est désigné pour le faire ! En à peine 36 heures, il a nommé tous ces ministres et choisi le programme de son "nouveau" gouvernement : une rapidité jamais vu dans l'histoire de la 3ème République ! Ce remaniement survient alors que le contexte politique est difficile, ponctué par des incidents survenus à la... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 17:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 mai 2017

1909 - CLEMENCEAU S'OPPOSE AUX SOCIALISTES RÉVOLUTIONNAIRES

Les élections sénatoriales du début du mois de janvier permettent au représentant du gouvernement Georges Clémenceau d'être réélu. La gauche progressiste maintient ses positions tandis que les socialistes révolutionnaires perdent un peu de terrain. Georges Clémenceau se félicite de ce recul, considérant que "moins il y aura de socialistes au Palais Bourbon, moins mauvaise sera la besogne du point de vue de la justice, de l'ordre et de la liberté". Il ajoute encore que "si aucune force morale ou matérielle ne lui est efficacement... [Lire la suite]
22 novembre 2014

1910 - LA CGT EST CONTRE LA RETRAITE

Le ministre socialiste René Viviani veut mettre en place un système de pension pour permettre aux paysans et aux travailleurs de plus de 65 ans d'arrêter de travailler. Il serait alimenté pour partie par les employeurs, pour une autre par les salariés, l'état complétant le reste. Cette proposition de loi met en colère le député socialiste révolutionnaire Jules Guesde et ses partisans qui refusent l'amputation des salaires... Jules Guesde affirme que les salariés gagnent déjà à peine assez pour nourrir leurs familles  et que,... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,