20 février 2016

1965 - Charles de Gaulle méprise la campagne televisee

Pour la première fois en France, la campagne électorale à l'élection présidentielle va être télévisée. Charles de Gaulle, le président sortant, à l'habitude de se retrouver face aux caméras depuis le début de l'ORTF (Office de Radiodiffusion et Télévision Française). Ce n'est par contre pas le cas des autres candidats et c'est le socialiste François Mitterrand qui est le plus mal à l'aise. Pour sa part, Pierre Marcilhacy, sénateur de Charente, se présente sans parti. Marcel Barbu, lui, se définit comme le "rien du tout" et s'adresse... [Lire la suite]