02 mars 2019

1961 - DE GAULLE PROFITE DU PUTSCH D'ALGER

Au printemps 1958, à Alger, des fidèles du général de Gaulle prennent discrètement contact avec l'extrême-droite locale. Pendant ce temps, à Paris, le général soigne son image de rassembleur. Après avoir été reçu par le président René Coty, Charles de Gaulle est envoyé en mission par l'Assemblée nationale le 1er juin. Le 4, il se rend à Alger où il termine son discours par "je vous ai compris !". De retour à Paris, Charles de Gaulle annonce, devant une assemblée de colonels plutôt nostalgiques des colonies, que la... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:46 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
01 mai 2018

1988 - FRANCOIS MITTERRAND EST RÉÉLU PRÉSIDENT DE LA REPUBLIQUE

Le socialiste François Mitterrand, président sortant de la République française, axe sa campagne électorale sur l'idée que l'union de tous les français est indispensable pour faire face aux défis des temps nouveaux, cette union étant indissociable d'une politique de solidarité envers les plus faibles. Face à lui, le gaulliste Jacques Chirac, 1er ministre de "cohabitation" de François Mitterrand, est plutôt à la peine... Il obtient, 4 jours avant le scrutin, une opportune libération des otages français détenus au Liban. ... [Lire la suite]
11 mai 2015

1945 - L’ÉCRIVAIN ROBERT BRASILLACH EST CONDAMNE A MORT

Ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure, l'écrivain Robert Brasillach adhère à l'Action Française, un des partis d'extrême-droite qui participent activement à la tentative de coup d'état du 6 février 1934, à Paris. Quelques années plus tard, pendant l'occupation allemande, Brasillach devient rédacteur en chef du journal Je suis partout, lequel tire à 250.000 exemplaires. Dans ses colonnes, Brasillach prône d'inclure les enfants dans l'extermination des juifs. En 1944, il entre au journal Révolution Nationale. Dans ses écrits,... [Lire la suite]
14 avril 2015

1981 - LE DÉBUT DE L'ASCENSION DU FRONT NATIONAL

Après la dissolution du groupuscule d'extrême droite Ordre Nouveau, Jean-Marie Le Pen crée le Front National. Des négationnistes, des néonazis et d'anciens S.S. français d'Ordre Nouveau se tournent alors vers ce nouveau parti. Pendant ses premières années, le FN reste un parti marginal. Son programme prône l'instauration d'un régime autoritaire, la préférence nationale et la préférence raciale.  Puis, en 1977, Jean-Pierre Stirbois entre à la direction du Front National et le programme du parti donne alors la priorité à la lutte... [Lire la suite]
07 mars 2014

1984 - LE NATIONALISTE LE PEN EST ÉLU AU PARLEMENT EUROPÉEN

Les élections européennes ont données aux électeurs français l'occasion de voter contre les 2 partis de la coalition gouvernementale : en effet, la liste socialiste ne recueille que 20,5% des voix et celle des communistes que 11%. Pour sa part, la liste Union de l'Opposition (conduite par Simone Veil et qui regroupe la droite et le centre) obtient 43% des suffrages. Elle fait donc nettement mieux que la gauche gouvernementale. L'effondrement du Parti Communiste Français de Georges Marchais crée la polémique entre ceux... [Lire la suite]
17 février 2012

1995 - JACQUES CHIRAC DEVIENT PRÉSIDENT DE LA FRANCE

Le 2ème mandat du socialiste François Mitterrand se termine avec le gouvernement de cohabitation du premier ministre de droite Edouard Balladur. Ce dernier, candidat à la présidence sous l'étiquette UDF, est le grand favori des sondages. Mais le vent tourne et, au soir du premier tour, il n'est que troisième et est donc éliminé. L'autre surprise de cette soirée est le score du 4ème, le Front National de Jean-Marie Le Pen, qui recueille 15% des suffrages. Le 7 mai au soir, Jacques Chirac l'emporte pour le RPR (52,64%), devançant... [Lire la suite]