30 janvier 2019

1984 - L’ARRIVÉE DE LAURENT FABIUS RASSURE LA FINANCE INTERNATIONALE

Après la démission, le 17 juillet, du 1er ministre socialiste Pierre Mauroy, le président François Mitterrand nomme Laurent Fabius pour lui succéder à la tête du gouvernement. Le communiste Charles Fiterman, ministre des transports, annonce alors qu'il ne souhaite plus être ministre et le bureau politique du Parti Communiste Français (PCF) décide de se réunir sans attendre... A la suite de cette réunion, le PCF informe la presse des profondes divergences qui le séparent désormais du pouvoir socialiste de... [Lire la suite]
14 juin 2018

1988 - 3 OTAGES FRANÇAIS DÉTENUS AU LIBAN SONT LIBÉRÉS

Détenus depuis 3 ans au Liban, Marcel Carton, Jean-Paul Kauffmann et Marcel Fontaine sont libérés le 4 mai. Le lendemain, ils sont accueillis en France par Jacques Chirac, le premier ministre, et par Danielle Mitterrand, l'épouse du président de la République. Dans son discours de bienvenue aux ex-otages, Jacques Chirac remercie chaleureusement tous ceux qui ont permis cette libération... Il cite notamment le gouvernement de la Syrie et celui de l'Iran, ainsi qu'un mystérieux "ami de la France et de l'Iran" dont il ne donne... [Lire la suite]
13 octobre 2017

1985 - 1300 FRANÇAIS ACHÈTENT DU SANG CONTAMINE PAR LE SIDA (AIDS)

Entre mars et octobre 1985, le Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) vend des concentrés sanguins contenant des virus du SIDA à des hémophiles et quelques 1300 patients sont alors contaminés par ces poches de sang. Les victimes se regroupent et demandent ensemble réparation en justice : un procès en 1ère instance a lieu en 1992 et un autre en appel en 1993... Ils permettent à la justice de déterminer la culpabilité des 4 principaux responsables du CNTS mais les responsables politiques, à l'époque des faits, ne sont... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:15 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
05 juin 2016

1979 - JOHNNY HALLIDAY EST KIDNAPPE PAR LA CGT !

Dans le cadre du plan européen de restructuration de la sidérurgie, Raymond Barre, premier ministre français, annonce en 1978 la suppression probable de 12.000 emplois dans les usines de Longwy. Cette mesure, qui impacterait toutes les activités économiques, publiques et sociales de la région, déclenche une réaction de colère qui s'étend à toute la Lorraine. Le syndicat CGT affirment qu'aucun boulon des usines de Longwy ne sera démonté ! Pour faire reculer le gouvernement, un groupe d'ouvriers de la CGT préfère se lancer dans des... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:01 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
25 juillet 2014

1984 - LAURENT FABIUS ABANDONNE LA SIDÉRURGIE FRANÇAISE

Le 8 février, Laurent Fabius, premier ministre socialiste, met en place un plan de restructuration de l'industrie française de l'acier. Ce plan prévoit la suppression de 30.000 emplois pour les 3 années à venir. En parallèle, des mesures sont prises pour accompagner au mieux cette destruction sociale. Une loi favorisant "l'initiative économique" fait ainsi partie du dispositif de reconversion. La colère enflamme rapidement les usines et 40.000 sidérurgistes quittent la Lorraine pour venir l'exprimer à Paris. Inquiet, le gouvernement... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 16:39 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
10 mars 2014

1985 - GREENPEACE EST VICTIME D'UN ATTENTAT

La bombe qui explose dans le port néo-zélandais d'Auckland ne devait qu'endommager et rendre inutilisable le navire Rainbow Warrior. Par malheur, une personne qui se trouve à proximité est tuée. Ce bateau  appartient à l'association Greenpeace, laquelle entendait l'utiliser pour protester contre les essais nucléaires français dans l'atoll de Mururoa. La police de Nouvelle-Zelande arrête rapidement un couple... Mr et Mme Turenge, pseudo citoyens suisses, sont accusés d'avoir fait exploser la bombe. En outre, la police découvre... [Lire la suite]