18 septembre 2015

1925 - Les architectes français cachent le travail de Le Corbusier derriere une palissade

A la fin du mois d'avril, l'exposition des Arts Décoratifs du Grand Palais ouvre ses portes à Paris et le pavillon Esprit nouveau déclenche un scandale... Son auteur, l'architecte franco-suisse Edouard Jeanneret-Gris, alias Le Corbusier, affirme avoir réalisé son travail malgré l'interdiction de la direction de l'exposition qui prétendait l'empêcher de réaliser ce qu'il voulait. Avec Esprit nouveau, Le Corbusier veut montrer que le ciment armé et l'acier apportent des libertés nouvelles. L'architecte a décidé de concevoir un nouvel... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
04 novembre 2014

1930 - Le Corbusier veut raser le coeur de Paris

La mode architecturale est aux formes épurées. C'est pourquoi l'architecte suisse Charles-Edouard Janneret-Gris, alias Le Corbusier, propose de réaménager le centre de Paris. Le projet de ce grand adepte de l'école d'art Bauhaus consiste à raser les quartiers du coeur historique de la capitale de la France pour y bâtir une "cité ultra rationnelle de surhommes". Des tours, toutes identiques et en forme de "gratte-ciel cruciformes", relogeront les populations du quartier des Halles de Paris et du Marais... Le projet est refusé. Les... [Lire la suite]
31 mai 2012

1904 - Vers l'architecture biomimétique...

Les motifs floraux et les courbes qui embellissent déja, en 1904, les bouches du métro parisien annoncent le mouvement : Rudolf Steiner déclare que la nature est une artiste tandis qu'Ernst Haeckel affirme que tous les êtres vivants sont des modèles pour la création artistique humaine. Antoni Gaudi, convaincu que les angles doivent disparaitre, construit des maisons dont les façades ondulent et dont les toitures s'apparentent à du corail. En 1954, Le Corbusier poursuit cet élan en concevant une chapelle dont les murs et le toit... [Lire la suite]