06 janvier 2018

1994 - LES TERRORISTES ALGÉRIENS GÂCHENT LE NOEL DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS

A la mi-octobre, le général Mohamed Lamari annonce le début d'une répression sans merci, laquelle va permettre à l'armée algérienne d'éradiquer totalement les réseaux islamistes qui sévissent dans le pays. Le 29, Liamine Zeroual, chef de l'état algérien, déclare qu'aucun dialogue ne sera possible avec les représentants du Front Islamique du Salut (FIS) tant qu'ils cautionneront les actes de terrorisme. Le 24 décembre, en guise de réponse, un commando islamiste s'empare d'un Airbus d'Air France sur l'aéroport d'Alger et... [Lire la suite]
30 mai 2016

1999 - Il n'y a qu'un candidat à l'élection presidentielle algerienne !

L'élection du nouveau président algérien doit avoir lieu le 15 avril mais, la veille,  6 des 7 candidats se retire en même temps... Le réformateur Mouloud Hamrouche, le nationaliste islamique Ahmed Taleb Ibrahimi, le vieil opposant Hocine Aït Ahmed, le héros de la guerre d'indépendance Youcef El Khateb, l'ancien 1er ministre Mokdad Sifi et l'islamiste Abdallah Djaballah affirment que des fraudes massives ont été constatées dés le début du vote. Ils laissent donc seul en course le candidat du pouvoir en place, c'est à dire... [Lire la suite]