11 janvier 2019

1941 - LES ALLIES CHURCHILL ET DE GAULLE SE DISPUTENT LA SYRIE

Le 6 mai 1941, pour montrer sa bonne volonté à Adolf Hitler, le 1er ministre français François Darlan donne l'ordre au général Henri Dentz, qui commande les forces françaises en Syrie, d'autoriser les avions allemands à atterrir sur les aérodromes syriens afin d'acheminer des renforts en Irak, face à l'armée britannique. Dentz obéit mais refuse toutefois d'accepter la présence permanente des Allemands en Syrie. Ayant chassés les Anglais d'Irak, les troupes allemandes se retirent donc de Syrie le 6 juin. Winston Churchill... [Lire la suite]
14 juin 2018

1988 - 3 OTAGES FRANÇAIS DÉTENUS AU LIBAN SONT LIBÉRÉS

Détenus depuis 3 ans au Liban, Marcel Carton, Jean-Paul Kauffmann et Marcel Fontaine sont libérés le 4 mai. Le lendemain, ils sont accueillis en France par Jacques Chirac, le premier ministre, et par Danielle Mitterrand, l'épouse du président de la République. Dans son discours de bienvenue aux ex-otages, Jacques Chirac remercie chaleureusement tous ceux qui ont permis cette libération... Il cite notamment le gouvernement de la Syrie et celui de l'Iran, ainsi qu'un mystérieux "ami de la France et de l'Iran" dont il ne donne... [Lire la suite]
25 décembre 2017

1930 - LA FRANCE ADMINISTRE LA SYRIE ET LE LIBAN D'UNE MAIN DE FER

En 1920, la Société des Nations accorde à la France le mandat d'administrer le Liban et la Syrie. Les français s'y comportent alors en quasi tyrans et, en 1926, les Druzes syriens se révoltent. L'armée française répond par la répression, allant en 1930 jusqu'à tirer au canon sur la population de Damas. En 1936, la Société des Nations veut transformer le mandat français en traité d'indépendance... Mais, en 1939, la France entre en guerre contre l'Allemagne sans l'avoir signé. En 1940, la France est vaincue. Les 120.000 soldats... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
17 mars 2016

1922 - LES MUSULMANS SE METTENT A HAÏR LES EUROPÉENS

Au début des années 1920, l'Angleterre fait totalement disparaître la prépondérance de la Turquie sur le Moyen-Orient arabophone et les britanniques créent arbitrairement de nouveaux pays : ils tracent sur des cartes les frontières de l'Irak, de la Jordanie, d'Israël et du Liban, nommant eux-même les dirigeants de ces pays... et génèrant ainsi une forte opposition à toutes les décisions qu'ils prennent. Ces nouveaux pays se retrouvent dans une situation qui les oblige à assurer la survie de leurs dirigeants laïcs dans une région du... [Lire la suite]