26 janvier 2023

1996 - GIANFRANCO FINI DEDIABOLISE LE FASCISME ITALIEN

Adoptée en 1947, la Constitution de la République italienne se veut antimonarchiste et antifasciste. Le Mouvement Social Italien (MSI), proche des anciens fascistes, est donc tenu à l'écart du pouvoir. En 1969, quand Giorgio Almirante prend la direction du MSI, ce mouvement abrite encore dans ses rangs des groupes de "chemises noires" aux lourds passés judiciaires. En 1984, des scandales de corruption fragilisent la Démocratie Chrétienne... Les électeurs libéraux se tournent alors vers la Ligue du Nord et les plus conservateurs... [Lire la suite]
27 septembre 2022

1979 - LES SOCIALISTES ITALIENS SE CONVERTISSENT AU LIBERALISME

Devenu le N°1 du Parti Socialiste Italien (PSI) en 1976, Bettino Craxi fait tout pour empêcher une entente entre la Démocratie Chrétienne (DC) et le Parti Communiste Italien (PCI) de façon à rendre le PSI indispensable à la formation d'un gouvernement. Craxi rappelle donc aux dirigeants de la DC que le PCI déteste l'OTAN, reste plutôt fidèle à l'URSS, aux idées de Lénine et à un "centralisme démocratique" qui n'a rien de démocratique ! Localement, le PSI est déja allié à la DC et, pour rassurer la Communauté Européenne (et les... [Lire la suite]