03 septembre 2017

1951 - LA DIPLOMATIE MUSCLÉE DE LA CHINE VIS A VIS DE L'ONU

Le 22 janvier au matin, la commission politique de l'ONU commence à examiner la résolution présentée par les USA, ce pays demandant que la Chine soit considérée comme un agresseur de la Corée et, par conséquence, qu'elle soit condamnée. Alors que les discutions sont entamées, le délégué de l'Inde transmet alors la proposition de la Chine d'imposer un cessez-le-feu en Corée... La Chine propose également une conférence réunissant les USA, l'URSS, l'Angleterre, la France, l'Inde, l'Egypte et elle-même. Cette conférence... [Lire la suite]
24 décembre 2014

1905 - L'Empire du Japon écrase l'Empire russe

Assiégée depuis un an par l'armée japonaise, la base navale russe de Port-Arthur capitule le 2 janvier. Après une bataille acharnée de 8 jours, les russes abandonnent en mars le noeud ferroviaire de Moukden, en Mandchourie. Des journalistes russes commencent à oser écrire que la Russie est en train de perdre la guerre, pour aussi incroyable que celà puisse paraître. L'escadre de l'amiral Rojdestvenski quitte alors Cronstadt et navigue vers Vladivostok pour renverser la situation... Parvenu dans l'archipel de Tsushima, elle se... [Lire la suite]
05 janvier 2014

1904 - L'empire du Japon attaque l'empire russe

Sans aucune déclaration de guerre préalable, l'armée japonaise attaque la marine de guerre russe et lui inflige une cuisante défaite. Puis, les troupes japonaises débarquent à Genan, en Corée, et progressent vers le fleuve Yalou. Les russes adoptent alors une stratégie consistant à harceler les japonais et à les ralentir le plus possible. Le but est de gagner le temps nécessaire au renforcement du front qui protège la ligne de chemin de fer et la ville de Liao Yang. Sous le commandement du général Kouropatkine, 180000 soldats se... [Lire la suite]
13 juin 2013

1937 - Le massacre de Nankin

Le Japon occupe la Mandchourie. Après avoir pris Pekin et Shangaï, les japonais attaquent la ville de Nankin. Au bout de 10 jours de combats, l'armée de Tchang Kaï-Chek et la population fuient devant l'armée japonaise qui bombarde la ville. Dans le port, des milliers de civils et de militaires embarquent à bord d'une armada de jonques mais les croiseurs japonais coulent les bateaux chinois et mitraillent les survivants. Craignant le pire, des soldats chinois volent et endossent des vêtements civils. Une zone internationale de... [Lire la suite]