26 octobre 2016

1968 - Le préfet de police écrit aux gardiens de la paix

Le préfet de police de Paris a adressé un courrier aux policiers dans lequel il apporte d'abord son soutien à ceux qui sont agressés et blessés, avant de préciser que, après le contact avec les manifestants agressifs qu'il convient de repousser, les forces de l'ordre doivent reprendre toute leur maitrise car "Frapper un manifestant tombé à terre, c'est se frapper soi-même en apparaissant sous un jour qui atteint toute la fonction policière". Le préfet précise : "Il est encore plus grave de frapper les manifestants après les... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,