04 avril 2019

1992 - L’ARMÉE ALGÉRIENNE CONGÉDIE LE PRÉSIDENT DE L’ALGÉRIE

En octobre 1988, l'Algérie vit des émeutes auxquelles le pouvoir répond en faisant ouvrir le feu sur les manifestants. Officieusement, cette répression aurait provoqué la mort de 600 jeunes Algériens. Puis, le gouvernement cherche l'apaisement en autorisant l'existence de partis autres que le FNL et en cessant de museler la presse. Quand Mohamed Boudiaf revient d'exil en 1992, il trouve cependant le pays en pleine crise... L'armée vient en effet d'imposer au président Chadli Bendjedid (au pouvoir depuis 13 ans) de démissionner. ... [Lire la suite]
06 janvier 2018

1994 - LES TERRORISTES ALGÉRIENS GÂCHENT LE NOEL DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS

A la mi-octobre, le général Mohamed Lamari annonce le début d'une répression sans merci, laquelle va permettre à l'armée algérienne d'éradiquer totalement les réseaux islamistes qui sévissent dans le pays. Le 29, Liamine Zeroual, chef de l'état algérien, déclare qu'aucun dialogue ne sera possible avec les représentants du Front Islamique du Salut (FIS) tant qu'ils cautionneront les actes de terrorisme. Le 24 décembre, en guise de réponse, un commando islamiste s'empare d'un Airbus d'Air France sur l'aéroport d'Alger et... [Lire la suite]