09 décembre 2015

1915 - L'austro-hongrois Josip Broz Tito est capture par des soldats russes

Josip Broz Tito est le 7ème enfant d'une famille de paysans de l'empire austro-hongrois. De père croate et de mère slovène, il sert pendant la 1ère guerre mondiale comme sous-officier de l'armée austro-hongroise. En 1915, il est capturé par des soldats russes et, à leur contact, découvre le bolchévisme. Puis il est libéré et revient dans son pays qui, entretemps, est devenu le royaume de Yougoslavie. En 1923, il adhère au Parti Communiste... Celà lui vaut plusieurs années de prison pendant lesquels il étudie le marxisme. Libéré en... [Lire la suite]
27 novembre 2015

1986 - Un français, héritier du trône monténégrain, découvre son peuple

Au Montenegro, le roi Nicolas 1er marie sa fille et unit du même coup sa famille à la famille royale d'Italie. En 1914, le Montenegro s'allie à la Serbie et entre en guerre contre l'empire Austro-hongrois. Contraint de signer un armistice en 1916, Nicolas 1er doit alors faire face aux chefs de clans de son royaume qui, finalement, obtiennent sa déchéance à la suite d'un vote de l'Assemblée nationale. Mais les députés vont plus loin... Ils décident également que leur pays intégrera par la suite la Yougoslavie. Sur ce, Nicolas 1er... [Lire la suite]
02 octobre 2015

1999 - La 3ème guerre mondiale va-elle commencer en Serbie ?

Pour stopper la repression que l'armée serbe fait subir aux albanais du Kosovo, l'aviation des forces de l'OTAN commence à bombarder la Serbie le 23 mars. De nombreux responsables de l'OTAN affichent alors un scepticisme doublé d'inquiétude. De leur côté, les grecs, les macédoniens et les albanais redoutent une extension de cette guerre à leurs pays. Les quotidiens serbes, eux, soutiennent en bloc leurs dirigeants... à l'exception du journal Vreme. Vreme accuse Slobodan Milisevic, président de la République Fédérale de Yougoslavie,... [Lire la suite]
05 juillet 2013

1915 - L'ultra patriote Gabriele De Annunzio

L'Italie déclare la guerre à l'empire Austro-Hongrois. Gabriele De Annunzio s'engage aussitôt. Il s'illustre rapidement en effectuant de dangereuses missions aériennes. Au début de 1916, il est blessé à l'oeil droit mais ne se fait pas soigner. La blessure s'aggrave et il devient aveugle. Il supporte mal l'inactivité mais, en septembre, il voit de nouveau d'un oeil. Nommé capitaine, il reprend son avion et harcèle la flotte autrichienne. En 1918, il bombarde Vienne avec des tracts écrits par lui-même. Rome en fait un héros ! Quand... [Lire la suite]