08 mai 2016

1945 - L'URSS donne sa parole aux démocrates polonais

Début mai, à la suite des entrevues entre le maréchal Joseph Staline et le président Harry Truman, un climat plus détendu s'installe à Washington : Staline accepte enfin l'entrée de l'exilé Stanislas Mikolajezyk dans le gouvernement polonais d'unité nationale. De son côté, Mikolajezyk exige toujours d'avoir l'assurance écrite que la Pologne sera réellement indépendante et pourra organiser librement des élections démocratiques. Les observateurs occidentaux pensent que russes et polonais sont sur la voie d'un compromis raisonnable... ... [Lire la suite]
30 janvier 2016

1944 - Staline évite une guerre civile à la France

En France, dans les mois qui suivent le départ des allemands, la direction du Parti Communiste Français (PCF) refuse d'accepter le pouvoir que le général de Gaulle a mis en place, s'oppose à ce que les résistants FFI rendent leurs armes et n'accepte pas qu'ils intègrent l'armée régulière de la France. Le PCF organise alors une coordination nationale des Comités Départementaux de Libération pour remplacer les préfets et met en place des "milices patriotiques". Ces milices ont la mission de se substituer à la police nationale. Le 28... [Lire la suite]
28 décembre 2015

1974 - Alexandre Soljenitsyne est déchu de la citoyennete sovietique

Alexandre Soljenitsyne fait des études de mathématiques à Moscou. Puis il enchaîne avec des études de littérature et de philosophie avant de se mettre au service de la Russie soviétique en s'engageant dans l'Armée Rouge. En 1945, l'URSS est victorieuse et Soljenitsyne commet l'erreur de critiquer ouvertement Joseph Staline. Il est alors arrêté et déporté dans un camp de travail forcé. Il y écrit son 1er livre, Le Cerf et la Putain du bagne. Il quitte ce camp en 1953 pour être envoyé en exil jusqu'en 1957. Il écrit un second livre en... [Lire la suite]
12 octobre 2015

1950 - Staline veut envahir l'Europe occidentale le plus vite possible

L'URSS n'obtient pas de bons résultats économiques et, sur le plan idéologique, la doctrine communiste tarde à gagner l'Europe occidentale. Il reste alors aux russes leur supériorité militaire pour étendre leur domination sur cette partie de l'Europe. Leurs experts militaires affirment que cet objectif doit être réalisé dans les 4 ans qui viennent. Il leur faut donc consacrer ce délai à l'augmentation massive de leur potentiel militaire, ainsi qu'à celui de leurs alliés. En janvier 1951, à Moscou, une conférence réunit un haut... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
05 janvier 2015

1933 - Les communistes français sont (eux aussi) fichés à Moscou

A Moscou, la commission des cadres de l'Internationale communiste archive des milliers de fiches de renseignements personnels. Elles lui sont fournies par les dirigeants des "partis frères" eux-mêmes. Les cadres du PCF (Parti Communiste Français), les Maires et les élus communistes ne dérogent pas non plus aux exigences de cette commission et doivent remplir leur questionnaire. Cette fiche comporte des renseignements sur leurs familles, leurs origines sociales et les opinions politiques de leurs entourages. Rares sont ceux qui... [Lire la suite]
15 juin 2014

1920 - Des insurgés français sont fusillés en Ukraine

En Ukraine, l'Armée Rouge écrase les troupes contre-révolutionnaires. Des soldats anglais et français, stationnés en Crimée, apprennent que la guerre contre l'Allemagne est terminée depuis 2 ans. Les britanniques refusent d'avoir désormais à se battre contre le peuple russe. Des français, envoyés par Clémenceau pour combattre les soviets, sympathisent avec les comités bolcheviks d'Odessa. Un bataillon de français refuse de sortir d'Arkhangelsk. D'autres, à Odessa, créent le comité La 3ème Internationale qui édite son journal en... [Lire la suite]
13 mars 2014

1924 - Petrograd devient Leningrad "pour toujours"

Depuis mars 1923, Evdokia Ivanovna Smirnova, ouvrière de 33 ans, est chargée à Moscou de faire le ménage dans l'appartement de Vladimir Illich Lenine. Lorsqu'il tombe gravement malade, elle le suit à Gorky. Le matin du 21 janvier, comme d'habitude, elle lui sert son café. Lenine la salue, passe devant la table et, sans rien prendre, retourne se coucher dans sa chambre. Smirnova maintient le café au chaud, au cas où Lenine voudrait en boire à son réveil... Mais il ne se réveillera plus : il meurt à 18h. Le lendemain matin, une... [Lire la suite]
21 février 2014

1918 - Des agents anglais et français organisent le meurtre de Lenine

A la suite de l'entrée des troupes alliées au Turkestan soviétique, le pouvoir russe réagit rapidement. A Moscou et à Petrograd, les consulats d'Angleterre et de France sont perquisitionnés et tout le personnel est arrêté. L'ambassadeur d'Allemagne quitte vite Moscou et les alliés rompent toutes relations avec la Russie. L'agent anglais Hill part en Ukraine où il sabote des gazoducs. L'agent Reilly lui confie ensuite un projet de coup d'état avec l'aide de 2 tsaristes lettons. Une réunion secrète préparatoire a lieu... ... [Lire la suite]
27 janvier 2014

1916 - Les premiers pas de la Révolution russe

La pénurie de munitions et de nourriture s'étend sur le front. Un million de soldats russes ont déjà désertés. Le 31 octobre, des usines de Petrograd se sont mises en grève et la foule manifeste au cri de "Non à la guerre !". La police appelle l'armée en renfort. Les soldats arrivent mais c'est sur la police qu'ils tirent ! La grève s'étend, gagne Moscou et 14 provinces... 120000 ouvriers cessent le travail pendant 5 jours. Puis le calme revient. En février 1917, une nouvelle vague de grèves envahit Pétrograd, Moscou et d'autres... [Lire la suite]
05 janvier 2014

1904 - L'empire du Japon attaque l'empire russe

Sans aucune déclaration de guerre préalable, l'armée japonaise attaque la marine de guerre russe et lui inflige une cuisante défaite. Puis, les troupes japonaises débarquent à Genan, en Corée, et progressent vers le fleuve Yalou. Les russes adoptent alors une stratégie consistant à harceler les japonais et à les ralentir le plus possible. Le but est de gagner le temps nécessaire au renforcement du front qui protège la ligne de chemin de fer et la ville de Liao Yang. Sous le commandement du général Kouropatkine, 180000 soldats se... [Lire la suite]