02 mai 2018

1960 - L’ARMÉE BELGE EXFILTRE SES RESSORTISSANTS DU CONGO

En acceptant la résolution de l'ONU, la Belgique accepte de retirer ses troupes du Congo. Elles seront progressivement remplacées par des soldats de l'ONU, essentiellement des africains. La Belgique exige toutefois du gouvernement congolais qu'il éloigne au préalable ses troupes et précise qu'elle ne renoncera à sa mission de protéger ses ressortissants que lorsqu'elle aura été relevée par les militaires de l'ONU...  Le général Alexandre, chef de l'armée ghanéenne, précède à Leopoldville 2 bataillons de ghanéens, lesquels... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
25 mars 2018

1958 - LE TON MONTE ENTRE LE VIETNAM DU NORD ET LE VIETNAM DU SUD

Au mois de décembre, Pham Van-Dong, président du Conseil de la République Démocratique du Vietnam (du nord) et bras droit d'Ho Chi Minh, adresse un 3ème message à Ngo Dinh-Diem, président de la République du Vietnam (du sud) dans lequel il lui demande de normaliser leurs relations, de renoncer à préparer la guerre contre le Nord-Vietnam et de cesser de persécuter des patriotes vietnamiens.  Ngo Dinh-Diem répond que les demandes des communistes ne seront recevables que si ces derniers acceptent de laisser partir... [Lire la suite]
19 mars 2018

1917 - L'ANGLETERRE PROPOSE SON AIDE A ROTHSCHILD POUR FONDER LE FUTUR ETAT D'ISRAEL

Le journaliste autrichien Théodor Herzl, le baron Edmond de Rothschild, la banque anglaise Rothschild et d'autres juifs européens décident, à la fin du 19ème siècle, de réagir face à la montée de l'antisémitisme en Europe... Ils créent le mouvement sioniste, lequel prône la création d'une nation indépendante où les juifs de tous pays pourront échapper à l'antisémitisme en y trouvant refuge. L'Angleterre en guerre y perçoit alors une potentielle opportunité politique et, en 1917, lord Balfour écrit à Rothschild... Il lui... [Lire la suite]
15 février 2018

1990 - SADDAM HUSSEIN PROVOQUE UNE CRISE FINANCIÈRE MONDIALE

Commencée le 20 août, l'invasion du Koweit par l'Irak accentue brutalement la chute des marchés boursiers partout dans le monde. Alors que les places financières n'étaient déjà pas très euphoriques, l'agression du Koweit par Saddam Hussein a amplifiée ce qui ressemble à une crise et aucun spécialiste financier ne se hasarde désormais à pronostiquer ce qui va se passer dans les jours à venir... La seule certitude est que toutes les places financières mondiales s'effondrent. Depuis le début de ce que les journalistes nomment... [Lire la suite]
05 février 2018

1990 - SADDAM HUSSEIN ACCORDE SA PROTECTION AU GOUVERNEMENT KOWEITIEN

En juin 1961, le général irakien Abdel Karim Kassem prétend qu'en accordant une "fausse indépendance" au Koweit, les britanniques ont spolié l'Irak de Basra, sa 19ème province. Le général Kassem envisage alors de la reprendre militairement mais le gouvernement koweitien appelle les anglais à son secours et des troupes britanniques arrivent aussitôt au Koweit. Par la suite, elles sont remplacées par une force arabe. En 1963, Kassem perd le pouvoir et l'Irak  admet du bout des lèvres l'existence du Koweit.  Cependant,... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
26 janvier 2018

1956 - LE POUVOIR COMMUNISTE HONGROIS S'ELOIGNE DE L'URSS

Le 30 octobre, l'insurrection en Hongrie a pratiquement cessé et la politique reprend le dessus sur les opérations militaires. Le gouvernement qu'Imre Nagy a formé comprend des jeunes et des intellectuels communistes qui veulent donner la priorité à leur pays. Kovacs, grand partisan de la fin de la collectivisation des terres, reçoit le ministère de l'agriculture. En le choisissant, Nagy apaise ainsi les agriculteurs hongrois. Le drapeau d'avant la guerre redevient officiellement le drapeau du pays et Radio Budapest... [Lire la suite]
18 janvier 2018

1956 - ISRAËL ATTAQUE L'EGYPTE ET PROVOQUE LA COLERE DES ETATS-UNIS

Hostiles à tout règlement pacifique, les gouvernements arabes du Moyen-Orient font subir un boycott économique à Israël dans le but de l'asphyxier. Puis, en septembre 1955, l'URSS livre des armes à l'Egypte. Israël décide qu'il est désormais en droit de déclencher une guerre préventive contre l'Egypte. Mais les USA, l'URSS, l'Angleterre et la France expriment leur opposition et Israël abandonne son projet guerrier... L'URSS considère qu'Israël a légalement le droit de faire passer ses bateaux dans le Canal de Suez. Pour... [Lire la suite]
15 janvier 2018

1991 - LES AMÉRICAINS, SAOUDIENS ET EGYPTIENS SONT ACCUEILLIS EN LIBERATEURS PAR LE KOWEIT

George Bush, le président américain, prend la tête d'une coalition de 28 états mandatés par l'ONU. Cette coalition internationale a pour tâche de repousser les troupes du dictateur irakien Saddam Hussein, lesquelles ont envahi le Koweït, leur minuscule voisin. Sous le nom de code de "Tempête du désert", l'opération militaire qui est déclenchée par la coalition dure 6 semaines et se termine victorieusement le 28 février... Bien que Saddam Hussein ait tenté à plusieurs reprises de diviser ses nombreux ennemis, ceux-ci sont restés... [Lire la suite]
03 janvier 2018

1952 - SANGLANTES ÉMEUTES DANS LE PROTECTORAT FRANÇAIS DU MAROC

Aprés l'assassinat du nationaliste marocain Farhat Hached (secrètement commandité par la France), l'Union Générale des Syndicats Marocains (UGSM) déclenche une grève générale le 7 décembre. Les syndicalistes obligent les commerçants de Casablanca à fermer boutiques tandis que des nationalistes égorgent 3 français. La police arrive rapidement sur les lieux des meurtres... Des milliers d'habitants, armés de gourdins et de haches, attaquent alors les forces de l'ordre qui, rapidement débordées, font appel à l'armée... [Lire la suite]
26 novembre 2017

1993 - SLOBODAN MILOSEVIC ACCEPTE DE NE PLUS MASSACRER LES BOSNIAQUES

Le 26 août 1992, la Conférence internationale sur l'ex-Yougoslavie commence à Londres : elle rassemble les différents belligérants, les ministres des Affaires étrangères des 12 pays de la Communauté Economique Européenne (CEE), les représentants de la Hongrie et de l'Albanie, Boutros Boutros-Ghali pour l'ONU et des délégués de la Conférence Islamique. Au bout de quelques jours, lord Carrington, le négociateur de la CEE, déclarent que les serbes, les croates et les musulmans mentent tous et il quitte son poste. Il est... [Lire la suite]