01 octobre 2014

1905 - Le tsar russe tient bon face aux troubles

Le 22 janvier, le prêtre Gapony organise une grève et entraîne les ouvriers avec lui vers le palais impérial. Aucun d'entre eux n'a d'arme : ils veulent seulement remettre une pétition au tsar et lui dire dans quelle misère vit le peuple russe. Ils réclament également le suffrage universel et l'élection d'une assemblée constituante. La troupe reçoit l'ordre de tirer et tue des centaines de manifestants. A quelques mètres du Kremlin, le grand-duc Serge, proche parent du tsar, est assassinépar un socialiste révolutionnaire... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
15 juin 2014

1920 - Des insurgés français sont fusillés en Ukraine

En Ukraine, l'Armée Rouge écrase les troupes contre-révolutionnaires. Des soldats anglais et français, stationnés en Crimée, apprennent que la guerre contre l'Allemagne est terminée depuis 2 ans. Les britanniques refusent d'avoir désormais à se battre contre le peuple russe. Des français, envoyés par Clémenceau pour combattre les soviets, sympathisent avec les comités bolcheviks d'Odessa. Un bataillon de français refuse de sortir d'Arkhangelsk. D'autres, à Odessa, créent le comité La 3ème Internationale qui édite son journal en... [Lire la suite]
06 mars 2014

1920 - La Russie soviétique va-elle sortir de la guerre civile ?

L'Armée rouge d'Egorov encercle les russes blancs anti-bolcheviks  dans la ville de Tsaritsyne (future Stalingrad), les anéantit, puis poursuit son avance. Les blancs reculent à Odessa, en Crimée et dans le Caucase. La Russie soviétique propose alors la paix à la Pologne et une alliance contre les blancs à la Georgie et à l'Azerbaïdjan. Les occidentaux lèvent leur blocus économique, les soviétiques annulent la terreur rouge. Désormais, partout où cela est possible, les soldats redeviennent travailleurs. Cependant,... [Lire la suite]
07 février 2013

1919 - La Pologne, rempart anti-bolchévique

Depuis 1914, la Pologne est sous occupation prussienne. A Paris, le Comité National Polonais regroupe des milliers de patriotes sous les ordres du général Haller. Ils partent combattre les allemands sur le front. Ces derniers emprisonnent alors Pilsudski, le chef des légions polonaises. En 1918, l'Allemagne cède une partie de la Pologne à Lénine et accorde son indépendance au reste. Pilsudski est libéré et retourne à Varsovie... En 1919, les nationalistes revendiquent des terres ukrainiennes et lituaniennes. La France soutient la... [Lire la suite]