17 août 2021

1932 - COMMENT STALINE OBTIENT LA SOUMISSION TOTALE DE LA DIRECTION DU PARTI COMMUNISTE FRANCAIS

En 1930, le Komintern envoie à Paris un représentant clandestin de Staline nommé Dimitri Manouilski qui a tout pouvoir sur le Parti Communiste Français (PCF). La raison "officielle" de cette ingérence est la forte chute du nombre d'adhérents et d'électeurs du PCF, ainsi que celle du nombre de syndiqués de la CGT. Le Komintern affirme en 1931 que ce problème est dû à l'existence de clans rivaux au sein de la direction du parti... Le 1er août, Manouilski convoque le bureau politique du PCF et lui reproche cette division. Une 2nde... [Lire la suite]
17 mai 2021

1938 - STALINE DECAPITE LE PARTI COMMUNISTE POLONAIS

Michel Feintuch fait partie des juifs qui, au début du 20ème siècle, ont choisis de s'engager dans le mouvement ouvrier révolutionnaire plutôt que dans la quête d'un Etat juif. En 1927, il fuit la Pologne pour la France et intègre les rangs du Parti Communiste Français (PCF) où il prend le pseudonyme de Jean Jérome. Quelques temps plus tard, il part en mission à Bruxelles et y rejoint Georges Kagan, instructeur politique de l'Internationale... Officiellement, Jean Jérome est chargé d'aider le Parti Communiste Belge (PCB). En... [Lire la suite]
07 mars 2021

1923 - LE PARTI COMMUNISTE FRANCAIS MANQUE DE DEMOCRATIE INTERNE

Le 18ème Congrés de la Section Française de l'Internationale Ouvrière (SFIO) se tient à Tours, en décembre 1920, et 70% de ses délégués votent l'adhésion de leur parti à l'Internationale Communiste : ils ne veulent plus rien savoir d'une SFIO qui s'est rallié à l'Union sacrée pendant la guerre mondiale et qui, pour eux, a trahi le pacifisme prôné par la IIème Internationale. Ils veulent un parti comme celui des Bolcheviks russes... D'autres, dont Léon Blum, s'y refusent et la SFIO perd donc les 2 tiers de ses membres. Plusieurs mois... [Lire la suite]
28 septembre 2020

1919 - LA POLICE FRANCAISE RECHERCHE UN MYSTERIEUX AGITATEUR VIETNAMIEN

L'agitation qui gagne les lointains territoires de l'empire colonial français inquiète le pouvoir. Pour se prémunir de toute contagion dans l'hexagone, la Préfecture de police de Paris et le ministère des Colonies sont chargés, en 1919, de créer un service qui débusquera les agitateurs venus des colonies pour s'installer dans la métropole française. Ce service reçoit alors le nom de CAI, les initiales de Contrôle et Assistance des Indigènes... En juin de la même année parait un fascicule nommé Revendications du peuple qui est adressé... [Lire la suite]
07 janvier 2020

1981 - L'URSS DEMANDE LA FERMETE A LA POLOGNE COMMUNISTE

Le 10 décembre à Moscou, l'agence Tass publie une dépêche dans laquelle elle accuse le syndicat polonais Solidarnosc de vouloir renverser le pouvoir communiste de la Pologne et de s'en prendre à ses alliés. Le billet se termine par un appel aux autorités polonaises pour qu'elles prennent "les mesures appropriées" pour défendre leur état. Dans la soirée du 12, le général Wojciech Jaruzelski décrète alors l'état de siège en Pologne... Une vague d'arrestation frappe la plupart des dirigeants de Solidarnosc mais 5 d'entre eux en... [Lire la suite]
30 janvier 2016

1944 - STALINE ORDONNE AUX COMMUNISTES FRANÇAIS DE DÉPOSER LES ARMES

En France, dans les mois qui suivent le départ des allemands, la direction du Parti Communiste Français (PCF) refuse d'accepter le pouvoir que le général de Gaulle a mis en place, s'oppose à ce que les résistants FFI rendent leurs armes et n'accepte pas qu'ils intègrent l'armée régulière de la France. Le PCF organise alors une coordination nationale des Comités Départementaux de Libération pour remplacer les préfets et met en place des "milices patriotiques". Ces milices ont la mission de se substituer à la police nationale. Le 28... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
19 janvier 2016

1943 - LE FRONT NATIONAL CORSE DESTITUE 200 MAIRES

Le 25 juillet, Mussolini est arrêté. Les communistes corses se préparent alors à prendre le pouvoir et, au lendemain de la capitulation de l'Italie voisine, les maquis corses du Front National de Lutte pour la Libération et l'Indépendance de la France déclenchent une insurrection. Les maquisards déclarent aux populations de l'île que les conseils municipaux indignes sont déchus et remplacés par des patriotes... du Front National. Les communistes du Front National s'emparent ainsi de plus de 200 communes. A Ajaccio, le préfet nommé... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
15 janvier 2015

1940 - STALINE INTERDIT AUX COMMUNISTES FRANÇAIS DE RÉSISTER A L'OCCUPANT

Fin 1938, Gaus von Ribbentrop, ministre allemand des affaires étrangères et Georges Bonnet, son homologue français, signent un pacte qui signifie à Hitler que la France ne bougera pas s'il entre en guerre en Europe de l'Est... Mais, le 23 avril 1939, le même Ribbentrop signe avec Molotov, commissaire aux affaires étrangères d'URSS, un pacte germano-soviétique de non agression. Staline exige alors que tous les partis communistes d'Europe adopte la même attitude bienveillante à l'égard de l'Allemagne que l'URSS. Il affirme que les... [Lire la suite]
05 janvier 2015

1933 - L'INTERNATIONALE COMMUNISTE FICHE TOUS LES COMMUNISTES

A Moscou, la commission des cadres de l'Internationale communiste archive des milliers de fiches de renseignements personnels. Elles lui sont fournies par les dirigeants des "partis frères" eux-mêmes. Les cadres du PCF (Parti Communiste Français), les Maires et les élus communistes ne dérogent pas non plus aux exigences de cette commission et doivent remplir leur questionnaire. Cette fiche comporte des renseignements sur leurs familles, leurs origines sociales et les opinions politiques de leurs entourages. Rares sont ceux qui... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
16 décembre 2012

1968 - LES COMMUNISTES FRANÇAIS NE VEULENT PAS FAIRE LA RÉVOLUTION

De Gaulle, président de la République française, a soudain disparu... Tout va-il basculer ? Le Parti Communiste Français se méfie et ne bouge pas. De plus, l'URSS ne souhaite pas que De Gaulle soit renversé. Le puissant syndicat CGT ne contrôle plus ce qui est devenu le plus puissant mouvement de grève que la France n'ait jamais connu. L'écrivain Jean-Paul Sartre dénonce la complicité "objective" du PCF avec De Gaulle. Il accuse les communistes d'avoir transformé les revendications de la classe ouvrière en simples demandes... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,