04 juillet 2014

1906 - Santos-Dumont vole sur 60 mètres !

Le 22 octobre à 16 heures 30, sur la pelouse parisienne de Bagatelle, des huissiers enregistrent par procés verbaux officiels l'exploit du pilote franco-brésilien Alberto Santos-Dumont. A bord de son aéroplane "N°14 bis", Santos-Dumont vient de parvenir à décoller et à planer sur plus de 60 mètres ! La foule enthousiaste acclame le héros. Santos-Dumont devient ainsi le triple vainqueur du Prix Archdeacon, dans la catégorie des aéroplanes mais aussi dans celle des ballons dirigeables et dans celle des zeppelins. Il devient toutefois... [Lire la suite]
16 juin 2014

1906 - Le congrés anarcho-syndicaliste de la CGT

Le 14 octobre, la Confédération Générale du Travail rassemble ses délégués pour son 9ème congrés à Amiens. Venus de toute la France, ils doivent discuter de plusieurs points. Tout d'abord, ils préparent la manifestation du 1er mai, à Paris, dans 6 mois. Le mot d'ordre portera sur la revendication de la journée de 8 heures de travail. Puis, ils abordent le point suivant... Il concerne les relations que le syndicat doit avoir avec les partis politiques de gauche. A l'issu de discussions enfiévrées, les 795 délégués du congrés procèdent... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
15 juin 2014

1906 - Les commerces français ferment le dimanche

En France, un projet de loi sur les retraites ouvrières est approuvé en mars par la Chambre. Le Sénat, qui doit l'examiner à son tour, nomme une commission. Mais, avant même d'avoir lu le texte, la commission sénatoriale fait part de son hostilité. En effet, les sénateurs considèrent que, s'ils veulent continuer d'être payés, les vieux ouvriers n'ont qu'à continuer de travailler ! Le 10 septembre, le président Doumergue ordonne alors l'application de la loi du 13 juillet. Désormais, le dimanche devient légalement le jour de repos... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
13 juin 2014

1959 - La France n'a que 79 km. d'autoroute !

En 1959, Valéry Giscard d'Estaing, secrétaire d'état au Finances du gouvernement du général de Gaulle, alloue un fond routier exceptionnel pour la construction de 100 kilomètres d'autoroute. La France n'en compte alors, en tout et pour tout, que 79 kilomètres. Puis, le 30 mai, commence le chantier d'un tunnel qui doit relier l'Italie à la France en passant sous le Mont-Blanc. Le gouvernement français, le 9 juillet 1960, signe discrètement un décret qui autorise l'instauration de péages sur les autoroutes. En 1962, la France n'en... [Lire la suite]
25 mai 2014

1928 - Escoffier, premier président de la gastronomie mondiale

Madeleine Civatte donne naissance à Auguste, fils du forgeron Jean-Baptiste Escoffier, en 1846. A 13 ans, Auguste Escoffier devient apprenti dans le Restaurant Français que tient son oncle, à Nice, et 5 ans plus tard il crée la Poire belle Hélène. Il n'a que 19 ans quand il est engagé au Petit Moulin Rouge, à Paris, où il devient chef de brigade de cuisine et invente une multitude de nouveaux plats. Puis il part à Londres où il dirige l'équipe de l'Hotel de Savoy. Il fait venir quelques victuailles de France, réussit à faire manger... [Lire la suite]
24 mai 2014

1955 - Le formica et le plastique embellissent les intérieurs

Cette année-là, le grand magasin parisien Le Printemps étonne sa clientèle en organisant une exposition nommé "Votre maison à l'âge du plastique". Grâce à de nouveaux matériaux, les stylistes utilisent des formes nouvelles et des couleurs inhabituelles. A l'aube des années 1960, les meubles deviennent plus légers. Les petites radios à transistors remplacent peu à peu les encombrantes TSF. Quelques télévisions portables font même de timides apparitions. Les italiens deviennent les champions du luminaire moderne et les danois font... [Lire la suite]
23 mai 2014

1948 - Jules Ouaki ouvre son 1er magasin Tati

Né à Tunis en 1920, Jules Ouaki arrive à Paris après la 2ème guerre mondiale. Il travaille comme vendeur dans un magasin de textile jusqu'en 1948, année où il ouvre sa propre boutique sur le boulevard Rochechouard, dans un quartier très cosmopolite.  Ainé de 9 enfants, il décide de nommer son magasin Tati en hommage à leur mère qu'ils surnommaient affectueusement Tita. Ce jeune patron de 28 ans perçoit bien la soif de consommation de la population parisienne désargentée de l'après-guerre. Il comprend aussi que le petit... [Lire la suite]
19 mai 2014

1955 - De Gaulle ne veut rien d'autre qu'une DS !

Au Salon International de l'Automobile de Paris, Citroën présente sa nouvelle voiture : la DS 19 ! Le succès de ce véhicule atypique est phénoménal et, à la fin de la 1ère journée de salon, plus de 12.000 véhicules ont été commandées au fabricant. Le général de Gaulle, président de la République française, aime lui aussi cette DS. Il l'utilise régulièrement pour faire le trajet entre Paris et Colombey-les-Deux-Eglises. La suite présidentielle forme un convoi de 25 à 30 DS 19 qui sont conduites par des personnes irréprochables,... [Lire la suite]
03 mai 2014

1918 - Invention du stylo à bille

Laszlo Biro, journaliste hongrois, a remarqué que l'encre des journaux sèche rapidement et tache peu. Il essaie d'en utiliser dans un stylo à plume mais, trop épaisse, celle-ci ne descend pas. Par la suite, observant des enfants qui s'amusent, il remarque que les billes avec lesquelles ils jouent laissent une trace d'eau derrière elles lorqu'elles traversent une petite flaque d'eau. Il a alors une idée... Celle de remplacer la plume du stylo par une bille, laquelle va permettre à l'encre d'imprimerie d'être entrainée vers le bas. Un... [Lire la suite]
21 avril 2014

1929 - Le premier maire noir de France métropolitaine

En Martinique, en 1902, l'éruption de la montagne Pelée détruit Saint-Pierre et fait 30.000 morts. Le fonctionnaire Augustin Elizé est alors muté à Paris. Son fils Raphaël va au lycée Buffon et le jeune métis y est le seul élève de couleur. En 1910, bien que devant subir les préjugés raciaux de ses camarades de classe, il fait partie du 1% de la jeunesse qui obtient son baccalauréat. Il décroche ensuite un diplôme à l'école vétérinaire de Lyon. En 1914, il soigne les chevaux au front et y obtient la Croix de guerre. Une fois la paix... [Lire la suite]