23 janvier 2017

1948 - Les communistes tchécoslovaques prennent le pouvoir en un jour !

Au matin du 24 février, le plan préparé par le Parti Communiste Tchécoslovaque est appliqué avec méthode : des militants descendent en masse dans les rues de Prague et occupent les bâtiments publics. D'importants renforts de police investissent également la ville, obéissants ainsi aux ordres de Vaclav Nosek, le ministre communiste de l'intérieur. Pour commencer, ils emprisonnent les dirigeants du Parti Socialiste Tchécoslovaque. Dans la foulée, le journal des socialistes est saisi. La cible suivante est le Parti Démocrate : il stoppe... [Lire la suite]
16 janvier 2017

1947 - Le Brésil, le Chili et l'Argentine interdisent le communisme dans leurs pays

Après les avoir accusés d'organiser des grèves dans les mines de charbon du pays, le gouvernement du Chili expulse les 2 diplomates yougoslaves incriminés. Le Chili informe par ailleurs l'Argentine que la Yougoslavie a mis en place un réseau d'agents communistes à Buenos Aires et à Rosario. L'Argentine décide alors d'activer sans attendre les mesures anticommunistes qu'elle s'apprétait à prendre. Le général Peron change donc de stratégie... Jusqu'à présent, il s'était pourtant toujours appliqué à ne fâcher ni les USA, ni l'URSS. Au... [Lire la suite]
23 novembre 2016

1939 - La CGT chasse les communistes de ses rangs

Dans la foulée de la Révolution russe de 1917, l'Internationale Syndicale Rouge est créée en 1921. Son apparition provoque des divisions entre les syndicalistes réformistes modérés et les syndicalistes révolutionnaires. Au sein du syndicat français Confédération Générale du Travail (CGT), le courant modéré est largement majoritaire et il reste fidèle à Léon Jouhaux, son dirigeant. La minorité révolutionnaire décide alors de quitter la CGT. Proche du Parti Communiste et de la mouvance anarco-syndicale, ils mettent sur pied une... [Lire la suite]
09 novembre 2016

1941 - Le Front National ne veut pas que la France devienne une colonie nazie

Le 20 mai 1941, le journal clandestin communiste l'Humanité appelle les français à constituer un Front National de Lutte pour la Libération et l'Indépendance de la France afin d'empêcher que le pays "ne devienne une colonie nazie". En juillet, le Front National publie un manifeste et commence à fédérer les premiers réseaux de résistance. Puis, le 11 novembre, une manifestation patriotique est organisée sur la place de l'Etoile, à Paris... Des étudiants gaullistes du groupe Maintenir et des étudiants communistes du Front National y... [Lire la suite]
14 août 2016

1967 - L'URSS charge Alexander Dubcek de sauver le communisme en Tchecoslovaquie

Organisé par le pouvoir communiste et aboutissant bien souvent à des condamnations à mort, un raz-de-marée de procès politiques submerge la Tchecoslovaquie en 1952.  Les condamnés proviennent du Parti Social-Démocrate, du monde paysan et des catholiques pratiquants mais également des ouvriers qui osent s'absenter de leur travail. Ces derniers sont systématiquement accusés d'être les responsables du chaos économique qui ravage le pays. En 1962, la baisse brutale des exportations vers l'URSS modifie les priorités du gouvernement... [Lire la suite]
22 juillet 2016

1945 - L'URSS installe des régimes totalitaires en Bulgarie, en Hongrie, en Roumanie...

Pour avoir refusé de reconnaître le régime fasciste bulgare, Nicolas Petkov doit s'exiler. Il revient en Bulgarie en 1931 mais Adolf Hitler envahit son pays et Petkov est alors envoyé dans un camp de concentration. Puis, en 1944, la Bulgarie est libéré. Le 9 septembre, Petkov devient vice-président du conseil et signe un traité d'armistice à Moscou. En vertu des accords du Traité de paix interallié, la Bulgarie est alors placée sous occupation soviétique. Nicolas Petkov et le Parti Agraire dirige le pays jusqu'en 1945, date à... [Lire la suite]
10 juillet 2016

1940 - Les nazis raflent les archives des francs-maçons français

Le 14 juin, à la tête de ses hommes, le théoricien nazi Alfred Rosenberg fait défoncer les portes des temples des francs-maçons parisiens. Dans les semaines qui suivent, il fait expédier à Berlin la totalité des archives des différentes loges. Les francs-maçons étant, avec les juifs et les communistes, des ennemis officiels des nazis, Rosenberg justifie l'importance de son envoi en affirmant que bien les connaître permettra de mieux les combattre. En fait, Alfred Rosenberg appartient à la très ésotérique société secrète de Thulé dont... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
06 février 2016

1937 - Staline provoque la mort de 8 millions de russes

Le géorgien Joseph Vissarionovitch Djougachvili entre au Comité central du Parti bolchévique en 1912 et est ensuite nommé au poste de Commissaire du peuple aux nationalités. Il se choisit alors le surnom dHomme d'acier (Staline, en russe). En 1922, Staline est nommé Secrétaire général du Parti communiste et continue d'éliminer ses concurrents. Après la mort de Lénine, il prend le contrôle de la totalité des rouages politiques de l'URSS. Partisan de réserver la construction du socialisme à la seule URSS, il écarte du pouvoir tous ceux... [Lire la suite]
09 décembre 2015

1915 - L'austro-hongrois Josip Broz Tito est capture par des soldats russes

Josip Broz Tito est le 7ème enfant d'une famille de paysans de l'empire austro-hongrois. De père croate et de mère slovène, il sert pendant la 1ère guerre mondiale comme sous-officier de l'armée austro-hongroise. En 1915, il est capturé par des soldats russes et, à leur contact, découvre le bolchévisme. Puis il est libéré et revient dans son pays qui, entretemps, est devenu le royaume de Yougoslavie. En 1923, il adhère au Parti Communiste... Celà lui vaut plusieurs années de prison pendant lesquels il étudie le marxisme. Libéré en... [Lire la suite]
29 octobre 2015

1981 - La Pologne inculpe ses dirigeants pour gaspillage d'argent public

A chaque fois que la situation économique de la Pologne communiste se dégrade, le gouvernement augmente les prix de la nourriture et accélère les cadences de travail dans les usines. Le pays connaît donc plusieurs périodes insurrectionnelles (en 1956 à Poznan, en 1970 à Gdansk, en 1976 à Radon et de nouveau à Gdansk en 1980). Les dirigeants communistes y répondent invariablement par la répression et le changement du 1er secrétaire du Parti. En juillet 1981, le syndicat ouvrier Solidarnsosc obtient que le Parti Communiste crée un... [Lire la suite]