03 avril 2019

1996 - BILL CLINTON APPORTE SON AIDE A BORIS ELTSINE

A l'issue des élections législatives russes de décembre 1995, le Parti Communiste progresse, passant de 42 députés à 157, quand Notre maison la Russie, le parti de Boris Eltsine, président de la Russie, ne recueille que 10% des voix. Cependant, en février 1996, bien qu'il soit très malade, Eltisne décide de se présenter à sa propre succession. Les sondages ne lui accordent pourtant même pas 3% des intentions de vote. Le grand favori est Guennadi Ziouganov, candidat du Parti Communiste. Malgré cela, Bill Clinton et son... [Lire la suite]
27 mars 2019

1971 - FRANCOIS MITTERRAND DEVIENT L'ESPOIR DU PARTI SOCIALISTE

A l'automne 1968, la Fédération de la Gauche Démocratique et Socialiste (FGDS) cesse d'exister. Sa disparition permet la naissance d'un Parti Socialiste (PS) qui devrait être plus ancré à gauche. Mais, au printemps 1969, les congrés de Saint-Gratien et d'Alfortville donnent lieu à des luttes fraticides entre les tendances qui composent ce parti et les résultats électoraux qui suivent sont un désastre. Le congrés d'Epinay-sur-Seine, qui réunit en 1971 près de 1.000 délégués (des socialistes, des radicaux, des chrétiens et des... [Lire la suite]
26 mars 2019

1985 - DES ISLAMISTES CHINOIS VEULENT UN ETAT INDÉPENDANT

La province chinoise du Xinjiang est peuplée de nomades Kazaks au nord et de Ouïgours sédentaires au sud. En 1912, comme l'empire de Chine se disloque, ces 2 peuplades se mettent à rêver d'indépendance. Les Kazaks reçoivent le soutien des communistes russes et les Ouïgours, qui sont musulmans, ont droit à l'appui du voisin Pakistanais. Puis, en 1949, Mao prend le pouvoir en Chine... Le Xinjiang rentre dans le rang et, en 1966, la Révolution culturelle détruit les derniers réseaux indépendantistes des Ouïgours. Au début des... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
24 février 2019

1968 - L’ARMÉE ROUGE ENVAHIT LA TCHÉCOSLOVAQUIE

Dans la nuit du 20 août, l'Armée rouge s'empare sans rencontrer d'opposition de la Tchécoslovaquie. Le lendemain à Prague, quelques habitants dressent des barricades et incendient des chars soviétiques. Les soldats russes répliquent en tirant sur les émeutiers. Radio Gottwaldova, la seule que l'Armée rouge ne contrôle pas encore, annonce que les russes ont tués une vingtaine d'écoliers qui leur jetaient des pierres. Les soldats soviétiques tiennent désormais le ministère tchèque de la Défense, quasiment tous les médias, la plupart... [Lire la suite]
23 février 2019

1969 - CHARLES DE GAULLE RATE SON COUP DE POKER

Confortablement réélu en 1965 et ayant obtenu une écrasante majorité aux élections législatives de 1968, le président Charles de Gaulle organise un référendum pour réformer le Sénat et découper la France en régions. Il annonce alors que, si les Français votent "non", il quittera son poste. Le dimanche soir, le résultat tombe : 53,17% des électeurs ont votés "non". Le général de Gaulle fait alors une déclaration... "Je cesse d'exercer mes fonctions de président de la République". D'importantes forces de police sont... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
30 janvier 2019

1984 - L’ARRIVÉE DE LAURENT FABIUS RASSURE LA FINANCE INTERNATIONALE

Après la démission, le 17 juillet, du 1er ministre socialiste Pierre Mauroy, le président François Mitterrand nomme Laurent Fabius pour lui succéder à la tête du gouvernement. Le communiste Charles Fiterman, ministre des transports, annonce alors qu'il ne souhaite plus être ministre et le bureau politique du Parti Communiste Français (PCF) décide de se réunir sans attendre... A la suite de cette réunion, le PCF informe la presse des profondes divergences qui le séparent désormais du pouvoir socialiste de... [Lire la suite]
03 décembre 2018

1968 - LA DISPARITION DU PRÉSIDENT FRANÇAIS NOURRIT LES RUMEURS

Le 28 mai, le président Charles de Gaulle sort secrètement de l'Elysée et quitte rapidement Paris à bord d'un hélicoptère en compagnie de son épouse et d'un aide de camp militaire. L'appareil est précédé d'un hélicoptère de la gendarmerie et est suivi par un autre où se trouvent les gardes du corps du général. Le 29, le secrétaire général de la présidence annonce à la presse que le chef de l'état sera bientôt de retour... Il affirme que Charles de Gaulle sera là pour présider le conseil des ministres, lequel a été... [Lire la suite]
18 novembre 2018

1968 - LES FRANÇAIS VEULENT CONTINUER LA GRÉVE

Le protocole d'accord, qui vient d'être signé par les syndicats, le patronat et le gouvernement, est proposé le 27 mai au matin aux millions de salariés français qui sont en grève générale depuis la mi-mai. Entre autres, il propose une augmentation de salaire pour tous les travailleurs français, une réduction du temps de travail, l'abaissement de l'âge du départ à la retraite et le paiement de tous les jours de grève... Malgré cela, Benoit Frachon et Georges Seguy, les dirigeants de la CGT, ne parviennent pas à faire reprendre le... [Lire la suite]
05 novembre 2018

1939 - LES COMMUNISTES FRANÇAIS SOUTIENNENT STALINE ET... HITLER

Dés 1935, après avoir fait de la lutte contre le nazisme sa priorité, le Parti Communiste Français (PCF) met en tête de ses combats la défense de la paix avec l'Allemagne. Le 25 août 1939, le journal communiste L'Humanité se félicite donc du renforcement de la paix en Europe, que la signature du pacte de non-agression entre l'URSS de Joseph Staline et l'Allemagne d'Adolf Hitler va favoriser... Un grand nombre des 300.000 adhérents du PCF se dit alors en désaccord avec la direction de son parti. Ils affirment même que ce pacte... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
29 octobre 2018

1968 - LA DRÔLE DE RÉVOLUTION BELGE

En Belgique, les élections générales du 31 mars permettent aux partis "linguites" de progresser : en Flandres, les nationalistes du Volkunie passent de 8 à 20 députés et l'union de 2 partis centristes de Wallonie, le Front Démocratique des Francophones de Bruxelles et le Rassemblement Wallon, passe de 7 à 12 élus. Avec 21% des suffrages, les libéraux du Parti Liberté et Progrès se maintiennent quant à eux à 47 sièges. Le Parti Social Chrétien (PSC) demeure le premier parti de Belgique en ayant obtenu 69 députés et 32%... [Lire la suite]