28 mai 2018

1943 - ADOLF HITLER PROTÈGE MUSSOLINI DES FASCISTES

En 1940, la politique fasciste du dictateur Benito Mussolini n'a apporté à l'Italie que déficit budgétaire, pénurie de biens de consommation, rationnement et marché noir. Le duché, convaincu que la guerre sera courte, lance alors l'armée italienne dans le conflit mondial, espérant ainsi régler ses problèmes économiques et ajouter à son territoire l'Albanie,  la Grèce, la Corse, la Tunisie et une partie des Balkans. Mais les troupes italiennes subissent revers sur revers et Mussolini perd un peu de la confiance qu'Adolf Hitler... [Lire la suite]
06 février 2018

1958 - L'EGLISE ITALIENNE NE VEUT RIEN D'AUTRE QU'UN GOUVERNEMENT CONSERVATEUR !

Au mois de mai, plus de 90% des électeurs participent à l'élection des élus de la Chambre et à celle du Sénat italien. Lauro, l'ex maire de Naples, a dépensé en pure perte plusieurs milliards de lires pour faire élire des membres du Parti Monarchique Populaire et, malgré l'arrivée de 2 millions de jeunes électeurs qui leur sont plutôt favorables, l'extrême-droite nationaliste est en net recul partout dans le pays.  Le Parti Communiste obtient 6,7 millions de voix et le Parti Socialiste 4 millions. A eux 2, ils représentent... [Lire la suite]
28 août 2017

1949 - LE VATICAN DÉCIDE D'EXCLURE LES CATHOLIQUES COMMUNISTES

Le 28 juin, la Sacrée congrégation soumet aux cardinaux du Saint Office des questions auxquelles ces derniers répondent rapidement en affirmant que, oui, il est illégal pour un catholique de s'inscrire au Parti Communiste et de faire de la propagande pour le communisme car c'est une doctrine antichrétienne, hostile à l'église du Christ ! Le fidèle qui commettra ces actes ne sera désormais plus admis aux sacrements. Si, en plus, il milite au sein du Parti Communiste et propage sa doctrine antichrétienne, ce fidèle sera excommunié... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
07 juillet 2014

1946 - Les italiens votent pour la République

L'anti-fascite Alcide De Gasperi, chef du gouvernement et dirigeant de la Démocratie Chrétienne, se met en contact avec Togliatti, responsable du Parti Communiste Italien. Ils décident de gouverner ensemble, de rédiger une constitution pour leur pays et d'organiser un référendum. Ce dernier permettra aux italiens, soit de garder le régime monarchique, soit d'opter pour une République et d'élire ensuite les représentants d'une Assemblée constituante. Le roi Victor-Emmanuel III tente alors de sauver la dynastie royale en abdiquant en... [Lire la suite]