14 août 2016

1967 - L'URSS charge Alexander Dubcek de sauver le communisme en Tchecoslovaquie

Organisé par le pouvoir communiste et aboutissant bien souvent à des condamnations à mort, un raz-de-marée de procès politiques submerge la Tchecoslovaquie en 1952.  Les condamnés proviennent du Parti Social-Démocrate, du monde paysan et des catholiques pratiquants mais également des ouvriers qui osent s'absenter de leur travail. Ces derniers sont systématiquement accusés d'être les responsables du chaos économique qui ravage le pays. En 1962, la baisse brutale des exportations vers l'URSS modifie les priorités du gouvernement... [Lire la suite]
22 juillet 2016

1945 - L'URSS installe des régimes totalitaires en Bulgarie, en Hongrie, en Roumanie...

Pour avoir refusé de reconnaître le régime fasciste bulgare, Nicolas Petkov doit s'exiler. Il revient en Bulgarie en 1931 mais Adolf Hitler envahit son pays et Petkov est alors envoyé dans un camp de concentration. Puis, en 1944, la Bulgarie est libéré. Le 9 septembre, Petkov devient vice-président du conseil et signe un traité d'armistice à Moscou. En vertu des accords du Traité de paix interallié, la Bulgarie est alors placée sous occupation soviétique. Nicolas Petkov et le Parti Agraire dirige le pays jusqu'en 1945, date à... [Lire la suite]
10 juillet 2016

1940 - Les nazis raflent les archives des francs-maçons français

Le 14 juin, à la tête de ses hommes, le théoricien nazi Alfred Rosenberg fait défoncer les portes des temples des francs-maçons parisiens. Dans les semaines qui suivent, il fait expédier à Berlin la totalité des archives des différentes loges. Les francs-maçons étant, avec les juifs et les communistes, des ennemis officiels des nazis, Rosenberg justifie l'importance de son envoi en affirmant que bien les connaître permettra de mieux les combattre. En fait, Alfred Rosenberg appartient à la très ésotérique société secrète de Thulé dont... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
06 février 2016

1937 - Staline provoque la mort de 8 millions de russes

Le géorgien Joseph Vissarionovitch Djougachvili entre au Comité central du Parti bolchévique en 1912 et est ensuite nommé au poste de Commissaire du peuple aux nationalités. Il se choisit alors le surnom dHomme d'acier (Staline, en russe). En 1922, Staline est nommé Secrétaire général du Parti communiste et continue d'éliminer ses concurrents. Après la mort de Lénine, il prend le contrôle de la totalité des rouages politiques de l'URSS. Partisan de réserver la construction du socialisme à la seule URSS, il écarte du pouvoir tous ceux... [Lire la suite]
09 décembre 2015

1915 - L'austro-hongrois Josip Broz Tito est capture par des soldats russes

Josip Broz Tito est le 7ème enfant d'une famille de paysans de l'empire austro-hongrois. De père croate et de mère slovène, il sert pendant la 1ère guerre mondiale comme sous-officier de l'armée austro-hongroise. En 1915, il est capturé par des soldats russes et, à leur contact, découvre le bolchévisme. Puis il est libéré et revient dans son pays qui, entretemps, est devenu le royaume de Yougoslavie. En 1923, il adhère au Parti Communiste... Celà lui vaut plusieurs années de prison pendant lesquels il étudie le marxisme. Libéré en... [Lire la suite]
29 octobre 2015

1981 - La Pologne inculpe ses dirigeants pour gaspillage d'argent public

A chaque fois que la situation économique de la Pologne communiste se dégrade, le gouvernement augmente les prix de la nourriture et accélère les cadences de travail dans les usines. Le pays connaît donc plusieurs périodes insurrectionnelles (en 1956 à Poznan, en 1970 à Gdansk, en 1976 à Radon et de nouveau à Gdansk en 1980). Les dirigeants communistes y répondent invariablement par la répression et le changement du 1er secrétaire du Parti. En juillet 1981, le syndicat ouvrier Solidarnsosc obtient que le Parti Communiste crée un... [Lire la suite]
22 octobre 2015

1945 - Eisenhower laisse la Tchécoslovaquie à Staline

L'Armée Rouge libère la Slovaquie le 4 avril 1945. Un gouvernement provisoire prend la tête du pays. Il regroupe les sociaux-démocrates de Fierlinger et les communistes de Klement Gottwald. Puis, revenu d'exil, le président Benés retrouve son poste... Un accord secret est alors conclu entre les USA d'Eisenhower et l'URSS de Staline et, le 18 avril, le général américain Patton reçoit l'ordre formel d'immobiliser ses blindés à Plzen... Les USA et l'URSS ont convenu que ce serait l'Armée Rouge qui libérerait toute la Tchecoslovaquie. ... [Lire la suite]
12 octobre 2015

1950 - Staline veut envahir l'Europe occidentale le plus vite possible

L'URSS n'obtient pas de bons résultats économiques et, sur le plan idéologique, la doctrine communiste tarde à gagner l'Europe occidentale. Il reste alors aux russes leur supériorité militaire pour étendre leur domination sur cette partie de l'Europe. Leurs experts militaires affirment que cet objectif doit être réalisé dans les 4 ans qui viennent. Il leur faut donc consacrer ce délai à l'augmentation massive de leur potentiel militaire, ainsi qu'à celui de leurs alliés. En janvier 1951, à Moscou, une conférence réunit un haut... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
04 juillet 2015

1932 - L'éphémère République socialiste chilienne

Venus tout exprès d'Allemagne à la fin du 19ème siècle, des cadres prussiens dispensent une instruction militaire rigoureuse à l'armée chilienne. Grâce à celà, le Chili gagne sans difficultés la guerre qu'il a déclaré au Pérou et s'empare de territoires contenant du salpêtre. Des gisements de cuivre sont également découverts à El Tienente et à Chiquicamata. Dans les mines récemment créées, les ouvriers s'organisent peu à peu pour défendre leurs droits... Des grèves  éclatent en 1903 à Valparaiso et en 1905 à Santiago. Toutes... [Lire la suite]
17 janvier 2015

1936 - La France invente les congés payés

Ayant repoussé ensemble les ligues d'extrême-droite le 6 février 1934, les socialistes et les communistes français décident de former un Front Populaire uni. Les communistes proposent de l'élargir au Parti Radical. Des élections ont lieu le 6 mai 1936 et les 3 formations du Front Populaire décident alors de se désister au second tour pour le candidat socialiste, communiste ou radical qui est le mieux placé pour l'emporter. Les élus socialistes passent de 100 à 149, les communistes de 11 à 72 et les radicaux de 160 à 110. Le Front... [Lire la suite]