09 novembre 2019

1989 - 71% DES ALLEMANDS DE L'EST SONT CONTRE LA REUNIFICATION

Le 26 novembre 1989, l'écrivain Christa Wolf lance une pétition pour la création d'une RDA indépendante et socialiste plutôt que rattachée à l'Allemagne de l'ouest : son appel recueille 1,2 millions de signatures. Puis, le 17 décembre, un sondage du journal ouest-allemand Der Spiegel révèle que 71% des Allemands de l'est préfèreraient voir naître un régime démocratique dans une Allemagne de l'est indépendante... Des groupes, opposés au régime communiste, commencent à rédiger une Constitution démocratique, socialiste et... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 17:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
31 juillet 2019

1958 - UN JUGE ALLEMAND FAIT CONDAMNER D'ANCIENS S.S.

Fritz Bauer, jeune magistrat allemand, est arrêté en mai 1933 par la Gestapo parce qu'il est de confession juive et est membre du Parti Social-Démocrate. Il parvient cependant à s'enfuir en Suède en 1935, pour ne revenir en Allemagne qu'en 1949. Il y est alors nommé procureur, avant d'obtenir un poste de procureur général en 1956. Trouvant par hasard des documents qui prouvent la culpabilité d'une partie des 6.000 S.S. qui gardaient les détenus à Auschwitz, il entrevoit alors la possibilité d'obtenir justice et... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
11 mai 2019

1972 - LA PRUDENTE MAIS INSTABLE FINLANDE

A la fin de 1971, Urho Kekkonen, le président de la neutraliste Finlande, obtient la démission du gouvernement, alors composé de sociaux-démocrates, de centristes et de libéraux. Pour calmer l'URSS (la Finlande ayant failli vivre un coup d'état pro-soviétique en 1970), il programme des élections anticipées qui devraient permettre aux communistes finlandais d'accepter de revenir siéger dans le gouvernement... Mais les communistes sont alors surtout occupés à se diviser entre partisans et ennemis de l'entrée de la Finlande... [Lire la suite]
28 avril 2018

1988 - L’EXTRÊME-DROITE DANOISE DOUBLE SON SCORE

Le 14 avril, les députés danois votent une résolution interdisant aux navires de guerre alliés porteurs de têtes nucléaires de croiser dans les eaux territoriales du Danemark. Pour les législatives du 10 mai, le 1er ministre Poul Schluter axe pourtant sa campagne sur l'appartenance du Danemark à l'OTAN. Sa coalition de centre droit ne parvient cependant pas à obtenir une majorité suffisante... Face à lui, Schluter trouve un bloc solide, composé de sociaux-démocrates, de socialistes et de radicaux. Le seul parti avec qui sa... [Lire la suite]
19 janvier 2017

1998 - LES VERTS ALLEMANDS VONT ENTRER AU GOUVERNEMENT

Dans la soirée du dimanche 27 septembre, Helmut Kohl entre dans la Maison Konrad Adenauer, siège de l'Union Chrétienne Démocrate (CDU), pour reconnaître sa défaite électorale. Face aux caméras et aux milliers de militants déçus de son parti, il annonce qu'après 16 ans passés à la tête de l'Allemagne, il abandonne non seulement son poste de chancelier mais également celui de président de la CDU. Au siège du Parti Social Démocrate (SPD), l'ambiance est franchement à la fête et des portraits de Gerhard Schröder ornent tous les murs. ... [Lire la suite]
23 septembre 2015

1997 - LA NOUVELLE GAUCHE ALLEMANDE GOUVERNE AU NOUVEAU CENTRE !

C'est avec une courte majorité que le social-démocrate Willy Brandt est élu chancelier en 1969. Aprés lui, le Parti social-démocrate d’Allemagne (SPD) connait 4 défaites consécutives. Puis, en 1997, les électeurs allemands jugent qu'Helmut Khol (Union Chrétienne Démocrate - CDU-CSU) est usé par ses 17 ans de pouvoir : ils votent massivement pour le SPD et, le 27 septembre, Gerhard Schröder devient à son tour chancelier de l'Allemagne. Largement gagnant dans ce scrutin, les sociaux-démocrates du SPD ont fait une percée considérable... [Lire la suite]
25 novembre 2014

1930 - FACE AUX NAZIS, LA GAUCHE ALLEMANDE SE QUERELLE

Les anarcho-syndicalistes de la FAUD (Freie Arbeiter Union Deutchland) cherchent à provoquer parmi la population allemande un mouvement de rejet des nazis. Leurs appels auprès des ouvriers pour qu'ils se mettent en grève restent sans effet... La FAUD ne compte que 7000 membres. Ils se tournent alors vers les grandes organisations syndicales proches du SPD (sociaux démocrates allemands). Mais celles-ci, excluant la grève générale de leurs habitudes, se contentent d'une très prudente politique du "moindre mal" et éconduisent... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,