05 septembre 2017

1996 - DÉCÈS DU PRÉSIDENT FRANCOIS MITTERRAND

François Mitterrand est décédé à son domicile parisien le 8 janvier, à 8h30. Il souffrait depuis des années d'un cancer de la prostate et avait été opéré en 1992. Il subit une seconde intervention chirurgicale en 1994 et une 3ème en 1995, dernière année de son second mandat de président de la République. Lionel Jospin, 1er secrétaire du Parti Socialiste, est à Toulouse lorsqu'il apprend sa mort. A l'annonce du décès, Robert Mitterrand, Pierre Bergé, Michel Charasse, Claude Estier, Jack Lang et Jean-Louis Bianco viennent aussitôt... [Lire la suite]
17 juin 2017

1934 - FRANCOIS MITTERRAND MILITE A L'EXTREME-DROITE

Issu d'une famille bourgeoise aussi aisée que dévote, François Mitterrand découvre la politique auprès des Volontaires Nationaux, l'organe de jeunesse des nationalistes des Croix de Feu. Jeune soldat en 1940, il est fait prisonnier mais s'évade pour rejoindre son amour du moment, Catherine Langeais. En 1942, il devient l'ami de René Bousquet et se met au service du maréchal Pétain qui, en retour, le décore pour bons et loyaux services. Mais, en 1943, le haut-fonctionnaire Mitterrand entre dans la Résistance... [Lire la suite]
02 mai 2017

1985 - LE 1ER MINISTRE MICHEL ROCARD DÉMISSIONNE

Au début du mois d'avril, Pierre Joxe, le ministre de l'intérieur, présente un projet de loi électorale destiné à être mis en application pour les élections législatives de 1986 : il prévoit de remplacer le scrutin majoritaire à 2 tours de la 5ème République par un scrutin à la proportionnelle départementale et de porter le nombre de députés à 571. L'opposition dénonce aussitôt une tricherie destinée à compenser une défaite prévisible de la majorité socialiste. En effet, le Parti Socialiste (PS) français subit défaite sur défaite... [Lire la suite]
26 janvier 2017

1979 - GISCARD D'ESTAING ÉTRANGLE LES RADIOS PIRATES

En février 1975, les écologistes parisiens, qui ont remporté un petit succès électoral au 1er tour, annoncent qu'ils vont créer une "radio libre" qui retransmettra en direct le débat du 2nd tour. Le lendemain, bien qu'elle ne soit encore qu'une station fantôme, la France entière parle de Radio Verte. Puis, le 13 mai, cette dernière commence à émettre en région parisienne. D'autres radios libres suivent son exemple et tentent d'être écoutées... Les techniciens du ministère des Postes Télégraphe et Téléphone (PTT) s'activent alors à... [Lire la suite]
19 janvier 2017

1998 - LES VERTS ALLEMANDS VONT ENTRER AU GOUVERNEMENT

Dans la soirée du dimanche 27 septembre, Helmut Kohl entre dans la Maison Konrad Adenauer, siège de l'Union Chrétienne Démocrate (CDU), pour reconnaître sa défaite électorale. Face aux caméras et aux milliers de militants déçus de son parti, il annonce qu'après 16 ans passés à la tête de l'Allemagne, il abandonne non seulement son poste de chancelier mais également celui de président de la CDU. Au siège du Parti Social Démocrate (SPD), l'ambiance est franchement à la fête et des portraits de Gerhard Schröder ornent tous les murs. ... [Lire la suite]
23 novembre 2016

1939 - LA CGT ÉVINCE LES COMMUNISTES DE SES RANGS

Dans la foulée de la Révolution russe de 1917, l'Internationale Syndicale Rouge est créée en 1921. Son apparition provoque des divisions entre les syndicalistes réformistes modérés et les syndicalistes révolutionnaires. Au sein du syndicat français Confédération Générale du Travail (CGT), le courant modéré est largement majoritaire et il reste fidèle à Léon Jouhaux, son dirigeant. La minorité révolutionnaire décide alors de quitter la CGT. Proche du Parti Communiste et de la mouvance anarco-syndicale, ils mettent sur pied une... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
03 novembre 2016

1943 - LE COMITE D'ACTION SOCIALISTE PUBLIE UN PROGRAMME DE GOUVERNEMENT

Au début de 1943, plusieurs indices permettent de penser que l'Allemagne nazie va être vaincue dans un futur plus ou moins proche. Quelques-uns des dirigeants de la résistance française pensent qu'il faut désormais commencer à organiser  l'aprés-guerre. Le 16 janvier, le Comité d'Action Socialiste est le 1er à publier dans Le Populaire, son journal clandestin, un programme politique ayant pour but de rétablir les libertés démocratiques. Il prévoit la mise en place d'un Conseil National chargé de préparer l'élection d'une... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
28 octobre 2016

1940 - LE JOURNAL CLANDESTIN "LIBÉRATION" EST TIRE A... 7 EXEMPLAIRES

Les 7 exemplaires du 1er numéro du journal clandestin Libération sont ronéotypés à la main. Ce premier journal a été entièrement écrit par Christian Pineau. Christian Pineau fait partie d'un groupe  de 12 syndicalistes (9 de la CGT et 3 de la CFTC). Ces hommes ont décidé de braver les interdits pour maintenir en vie un syndicalisme indépendant. En 1941, le journal Libération existe toujours et est désormais tiré à 100 exemplaires par semaine... Dans son numéro du 30 novembre, il révèle l'existence de son mouvement... [Lire la suite]
01 septembre 2016

1928 - LE SÉNÉGALAIS SEDAR SENGHOR DEVIENT SOCIALISTE

Léopold Sedar Senghor est élève dans l'école religieuse des pères du Saint-Esprit, à Dakar. En 1928, jugé comme étant un élève très brillant, il quitte le Sénégal pour la France et intègre alors le prestigieux lycée Louis-le-Grand, à Paris. Il y rencontre Georges Pompidou, qui devient son ami et qui le convertit au bienfait des idées socialistes. Puis, en 1935, Sedar Senghor entre à l'Université de la Sorbonne, à Paris, et en sort agrégé de grammaire. Fortement influencé par le poéte antillais Aimé Césaire, il découvre alors qu'ils... [Lire la suite]
17 juillet 2016

1947 - LES MINISTRES COMMUNISTES SONT ÉVINCÉS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS

Réunis en urgence au Palais Bourbon, les élus du groupe socialiste de la SFIO décident de se rallier à l'opinion de Léon Blum et recommande à Paul Ramadier, président socialiste du conseil des ministres, de démissionner de force les 4 ministres communistes du gouvernement et de confier l'intérim de leurs postes à d'autres ministres en exercice jusqu'au remaniement du gouvernement. De son côté, le comité directeur de la SFIO choisit d'écouter les conseils du socialiste Guy Mollet et opte (à 12 voix pour et 9 contre) pour l'obtention... [Lire la suite]