04 juillet 2015

1932 - L’ÉPHÉMÈRE RÉPUBLIQUE SOCIALISTE DU CHILI

Venus tout exprès d'Allemagne à la fin du 19ème siècle, des cadres prussiens dispensent une instruction militaire rigoureuse à l'armée chilienne. Grâce à celà, le Chili gagne sans difficultés la guerre qu'il a déclaré au Pérou et s'empare de territoires contenant du salpêtre. Des gisements de cuivre sont également découverts à El Tienente et à Chiquicamata. Dans les mines récemment créées, les ouvriers s'organisent peu à peu pour défendre leurs droits... Des grèves  éclatent en 1903 à Valparaiso et en 1905 à Santiago. Toutes... [Lire la suite]
01 juin 2015

1981 - LE PARTI SOCIALISTE FRANÇAIS CRAINT UN COUP D’ÉTAT MILITAIRE

La droite française affirme que si le socialiste François Mitterrand est élu président de la République, les chars soviétiques envahiront la France. Pour sa part, l'entourage de Mitterrand redoute plutôt un coup d'état militaire, à l'image de celui que dirigea Pinochet en 1973, au Chili. Par prudence, Danielle Mitterrand et Regis Debray déconseillent d'organiser de gigantesques rassemblements pour fêter l'élection du nouveau président. Selon eux, des militaires d'extrême-droite en profiteraient immanquablement pour provoquer un bain... [Lire la suite]
06 février 2015

1934 - LA BOURGEOISIE BORDELAISE ADMIRE HITLER

Au congrès de Tours de 1920, le chirurgien-dentiste Adrien Marquet refuse farouchement que les communistes quittent la Section Française de l'Internationale Ouvrière (SFIO). En 1925, le socialiste Marquet est élu Maire à Bordeaux. Exclu de la SFIO en 1934, il crée alors son propre parti : le Parti Socialiste De France (PSDF), lequel reste un parti local de la région bordelaise. Les membres du PSF d'Adrien Marquet se recrutent dans certains syndicats ouvriers et dans une bonne partie de la bourgeoisie aisée de Bordeaux. Tous... [Lire la suite]
17 janvier 2015

1936 - LA FRANCE DÉCOUVRE LES "CONGÉS PAYES"

Ayant repoussé ensemble les ligues d'extrême-droite le 6 février 1934, les socialistes et les communistes français décident de former un Front Populaire uni. Les communistes proposent de l'élargir au Parti Radical. Des élections ont lieu le 6 mai 1936 et les 3 formations du Front Populaire décident alors de se désister au second tour pour le candidat socialiste, communiste ou radical qui est le mieux placé pour l'emporter. Les élus socialistes passent de 100 à 149, les communistes de 11 à 72 et les radicaux de 160 à 110. Le Front... [Lire la suite]
05 janvier 2015

1933 - L'INTERNATIONALE COMMUNISTE FICHE TOUS LES COMMUNISTES

A Moscou, la commission des cadres de l'Internationale communiste archive des milliers de fiches de renseignements personnels. Elles lui sont fournies par les dirigeants des "partis frères" eux-mêmes. Les cadres du PCF (Parti Communiste Français), les Maires et les élus communistes ne dérogent pas non plus aux exigences de cette commission et doivent remplir leur questionnaire. Cette fiche comporte des renseignements sur leurs familles, leurs origines sociales et les opinions politiques de leurs entourages. Rares sont ceux qui... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
18 décembre 2014

1947 - LES GAULLISTES ET LES COMMUNISTES SONT ÉCARTÉS DU POUVOIR

Paul Ramadier renvoit les ministres communistes au bout de 2 ans et une nouvelle coalition gouvernementale se forme. Elle comprend les députés socialistes SFIO, les radicaux du MRP, ceux de la gauche modérée et une partie de ceux de la droite anti-gaulliste. Elle parvient à gouverner la France pendant 4 ans, malgré la vive concurrence électorale des communistes du PCF et des gaullistes du RPF. Cette majorité se renforce ensuite des voix de l'UDSR que dirige le jeune François Mitterrand. Antoine Pinay, député de centre-droit du CNI,... [Lire la suite]
27 juin 2014

1946 - LEON BLUM GOUVERNE AVEC LES SOCIALISTES ET LES RADICAUX

Malgré l'hostilité du président Edouard Herriot et l'opposition résolue du général Charles de Gaulle, le projet de nouvelle constitution est adopté le 15 octobre grâce aux 440 voix des députés de gauche. En novembre, les élections législatives font progresser le Parti Communiste Français de 300.000 voix. Avec 28,8% des voix et 166 députés, le PCF devient ainsi le premier parti de France. Il est suivi par le Mouvement des Radicaux de Progrès qui parvient à en garder 157. Les socialistes de la S.F.I.O. en perdent 25 et n'ont plus que... [Lire la suite]
07 mars 2014

1984 - LE NATIONALISTE LE PEN EST ÉLU AU PARLEMENT EUROPÉEN

Les élections européennes ont données aux électeurs français l'occasion de voter contre les 2 partis de la coalition gouvernementale : en effet, la liste socialiste ne recueille que 20,5% des voix et celle des communistes que 11%. Pour sa part, la liste Union de l'Opposition (conduite par Simone Veil et qui regroupe la droite et le centre) obtient 43% des suffrages. Elle fait donc nettement mieux que la gauche gouvernementale. L'effondrement du Parti Communiste Français de Georges Marchais crée la polémique entre ceux... [Lire la suite]
31 décembre 2013

1904 - JEAN JAURES ÉCHAPPE A UNE MORT VIOLENTE

A Paris, rue de Richelieu, le préfet de police Lépine loue le bel immeuble dont il est propriétaire aux socialistes "ministériels" de Jean Jaurès. C'est là que sera composé le journal l'Humanité, fondé le 5 mai de cette année. Le congrès de l'Internationale Socialiste se déroule 3 mois plus tard à Amsterdam. Les socialistes "guesdistes" révolutionnaires demandent l'exclusion de Jaurès et de ses partisans. August Bebel, député allemand du SPD, approuve la motion des socialistes "guesdistes" et condamne l'attitude politique de Jaurès... [Lire la suite]
29 décembre 2013

1946 - DE GAULLE DONNE SA DÉMISSION !

En début d'année, le général Charles de Gaulle donne sa démission de son poste de chef du gouvernement. Dans sa lettre à l'Assemblée constituante, il déclare que la représentation nationale et les partis politiques sont désormais en état d'assumer leurs responsabilités. Sa tâche est donc terminée. Hostile à la réduction des crédits militaires, il affirme également qu'il est partisan de la séparation des pouvoirs. Il se dit favorable à ce que le gouvernement ait une autorité distincte de celle de la représentation nationale et... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 13:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,