28 avril 2018

1969 - L'INDUSTRIE DU NUCLÉAIRE DÉLAISSE LES REACTEURS AU THORIUM

Dans les années 1950, les recherches américaines pour obtenir une électricité d'origine nucléaire suivent différentes voies. Certains scientifiques travaillent au développement de réacteurs dits "à Sels Fondus" : le combustible nucléaire utilisé est du thorium 232 qui est liquéfié et mélangé à du sel fondu. Parmi les avantages de cette technologie, prédomine celui de la stabilité du combustible nucléaire.  Le risque d'accident en cas de fuite est insignifiant et la surchauffe du réacteur est maîtrisable. En outre, la quantité... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 11:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
29 juillet 2017

1993 - ESCALADE TERRORISTE DES ISLAMISTES RADICAUX

Le 26 février, la voiture piégée qui explose dans le sous-sol du World Trade Center, à New-York, fait 6 morts et environ 1.000 blessés. L'attentat est aussitôt revendiqué par un groupe de terroristes islamistes. Puis, le 24 décembre 1994, 4 membres du Groupe Islamiste Armé (GIA) s'emparent d'un avion de ligne français. Les hommes du GIGN (Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale) passent alors à l'assaut, délivrent les 172 otages et abattent les 4 terroristes. L'année suivante, une bouteille de gaz, remplie de poudre... [Lire la suite]
09 décembre 2013

1995 - Le terrorisme islamiste se mondialise aussi

  Né en Algérie, le Groupe Islamiste Armé  recrute des jeunes islamistes français pour commettre ses attentats terroristes en France. Ils blessent 300 personnes et en tuent 12 autres. En Afghanistan, des musulmans afghans combattent les militaires soviétiques. Leur armement est financé et fourni par l'Arabie Saoudite et les USA. Vaincus, les russes partent et, en 1996, des talibans (intégristes radicaux) prennent le pouvoir. Des milliers d'islamistes arrivent alors des pays occidentaux et séjournent en... [Lire la suite]
24 avril 2013

1994 - Des OGM dans la nourriture

En 1970, aux USA, des chercheurs parviennent à assembler des fragments d'ADN différents et une équipe de l'université californienne de Stanford crée, en 1972, des bactéries génétiquement modifiées. Dans la foulée, Paul Berg fabrique une molécule hybride : elle comporte l'ADN d'un singe et celui d'une bactérie Escherichia Coli (gène cancérigène du virus SV40). Berg, qui craint d'avoir inventé une bactérie dangereuse, stoppe tout. En 1974, redoutant des conséquences imprévisibles et dangereuses, il appelle ses collègues scientifiques à... [Lire la suite]