13 mars 2014

1924 - Petrograd devient Leningrad "pour toujours"

Depuis mars 1923, Evdokia Ivanovna Smirnova, ouvrière de 33 ans, est chargée à Moscou de faire le ménage dans l'appartement de Vladimir Illich Lenine. Lorsqu'il tombe gravement malade, elle le suit à Gorky. Le matin du 21 janvier, comme d'habitude, elle lui sert son café. Lenine la salue, passe devant la table et, sans rien prendre, retourne se coucher dans sa chambre. Smirnova maintient le café au chaud, au cas où Lenine voudrait en boire à son réveil... Mais il ne se réveillera plus : il meurt à 18h. Le lendemain matin, une... [Lire la suite]
21 février 2014

1918 - Des agents anglais et français organisent le meurtre de Lenine

A la suite de l'entrée des troupes alliées au Turkestan soviétique, le pouvoir russe réagit rapidement. A Moscou et à Petrograd, les consulats d'Angleterre et de France sont perquisitionnés et tout le personnel est arrêté. L'ambassadeur d'Allemagne quitte vite Moscou et les alliés rompent toutes relations avec la Russie. L'agent anglais Hill part en Ukraine où il sabote des gazoducs. L'agent Reilly lui confie ensuite un projet de coup d'état avec l'aide de 2 tsaristes lettons. Une réunion secrète préparatoire a lieu... ... [Lire la suite]
02 février 2014

1917 - La fin du Parti bolchevik

Le 14 mars, les délégués mencheviks dévoilent au comité exécutif du soviet leur programme de gouvernement : ils prévoient le maintien de la monarchie alors que le Parti bolchevik veut la démocratie révolutionnaire.  Le Parti menchevik, qui affirme que seule la bourgeoisie peut en finir avec le féodalisme, l'emporte par 13 voix contre 8 et aucun membre du soviet ne fait partie du gouvernement. Nicolas II abdique. Le prince Lvov devient président. Kerenski est ministre de la justice. Nicolas II est interné et le gouvernement... [Lire la suite]
27 janvier 2014

1916 - Les premiers pas de la Révolution russe

La pénurie de munitions et de nourriture s'étend sur le front. Un million de soldats russes ont déjà désertés. Le 31 octobre, des usines de Petrograd se sont mises en grève et la foule manifeste au cri de "Non à la guerre !". La police appelle l'armée en renfort. Les soldats arrivent mais c'est sur la police qu'ils tirent ! La grève s'étend, gagne Moscou et 14 provinces... 120000 ouvriers cessent le travail pendant 5 jours. Puis le calme revient. En février 1917, une nouvelle vague de grèves envahit Pétrograd, Moscou et d'autres... [Lire la suite]