23 juin 2013

1939 - André Citroën part trop tôt !

Edouard Michelin, fabricant de pneumatiques, a pris l'habitude d'enquêter depuis 1922 sur les besoins automobiles des français. De son côté, en 1934, André Citroën, fait ambitieusement reconstruire son usine mais, par la suite, manque cruellement de trésorerie. Il doit se résoudre à déposer le bilan et ses banquiers exigent qu'il donne sa démission. Edouard Michelin, son principal créancier, rachète alors l'entreprise. Michelin sait qu'il doit fabriquer une petite voiture destinée aux ouvriers. Elle devra être peu coûteuse à acheter... [Lire la suite]