13 juillet 2021

1941 - LE NEONAZI EUGENE DELONCLE VEUT ELIMINER LE NEONAZI MARCEL DEAT

Cadre de la Section Française de l'Internationale Ouvrière (SFIO), Marcel Déat doit normalement succèder à Léon Blum mais, en 1933, il en est exclu pour dissidence. Battu aux élections législatives de 1936, il se retire de la politique et se consacre alors au journal L'Oeuvre. En 1939, il propose en vain à Pétain de fonder un parti unique. Quant à Eugène Deloncle, il est le co-fondateur du groupe ultranationaliste La Cagoule (en 1935)... En 1940, Eugène Deloncle, qui bénéficie de l'appui de Pierre Laval, crée le Mouvement... [Lire la suite]
24 mai 2021

1944 - MONSEIGNEUR SUHARD NE COMPREND PAS CE QUE LES RESISTANTS LUI REPROCHENT

Philippe Pétain, qui veut "effacer" la loi de 1905 séparant l'église de l'Etat, décide en 1940 de tendre la main à monseigneur Emmanuel Suhard, le nouvel archevèque de Paris, et lui propose de mener la "rénovation morale et sociale du pays". En échange, Mgr Suhard obtient du gouvernement pétainiste de conséquentes subventions pour les écoles catholiques. En 1942, quelques évèques protestent contre les rafles de juifs... Pierre Laval exige alors que Mgr Suhard remette de l'ordre dans les rangs du clergé, qu'il explique au Vatican la... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
18 septembre 2020

1944 - LE NEO-NAZI JEAN FILIOL EST MIS AU SERVICE DES S.S. ALLEMANDS PAR JOSEPH DARNAND

Jean Filiol, militant du parti nationaliste Action Française et membre du parti royaliste des Camelots du roi, quitte le Périgord pour Paris où, le 6 février 1934, il participe à la tentative avortée de renversement de la République française par l'extrême-droite. En 1935, Filiol est exclu de l'Action Française pour avoir critiqué la mollesse de ses dirigeants et crée le Parti National Révolutionnaire (PNR), vite placé sous surveillance policière... Le PNR se saborde alors et devient l'Organisation Secrète d'Action Révolutionnaire... [Lire la suite]