18 février 2017

1908 -Les faiblesses de l'empire Ottoman profiteront-elles à l'Autriche ?

Le 16 mai, le journal arménien Droschak annonce que ce seraient les autorités turques qui auraient commandité le massacre du 23 mars dans la région de Van. Les criminels de droit commun chargés de cette besogne (entièrement exécutée à l'arme blanche) sont restés impunis. La population arménienne ayant survécue aurait ensuite été massivement arrêtée et ses maisons auraient été pillées par les membres de la police. En juillet, le mouvement politique Jeune Turquie (créé à la fin du 19ème siècle par le réformateur Midhat Pasha) s'impose... [Lire la suite]
26 janvier 2017

1979 - Valéry Giscard d'Estaing étrangle les radios-pirates françaises

En février 1975, les écologistes parisiens, qui ont remporté un petit succès électoral au 1er tour, annoncent qu'ils vont créer une "radio libre" qui retransmettra en direct le débat du 2nd tour. Le lendemain, bien qu'elle ne soit encore qu'une station fantôme, la France entière parle de Radio Verte. Puis, le 13 mai, cette dernière commence à émettre en région parisienne. D'autres radios libres suivent son exemple et tentent d'être écoutées... Les techniciens du ministère des Postes Télégraphe et Téléphone (PTT) s'activent alors à... [Lire la suite]
23 janvier 2017

1948 - Les communistes tchécoslovaques prennent le pouvoir en un jour !

Au matin du 24 février, le plan préparé par le Parti Communiste Tchécoslovaque est appliqué avec méthode : des militants descendent en masse dans les rues de Prague et occupent les bâtiments publics. D'importants renforts de police investissent également la ville, obéissants ainsi aux ordres de Vaclav Nosek, le ministre communiste de l'intérieur. Pour commencer, ils emprisonnent les dirigeants du Parti Socialiste Tchécoslovaque. Dans la foulée, le journal des socialistes est saisi. La cible suivante est le Parti Démocrate : il stoppe... [Lire la suite]
19 janvier 2017

1998 - Les Verts allemands vont devenir un parti de gouvernement

Dans la soirée du dimanche 27 septembre, Helmut Kohl entre dans la Maison Konrad Adenauer, siège de l'Union Chrétienne Démocrate (CDU), pour reconnaître sa défaite électorale. Face aux caméras et aux milliers de militants déçus de son parti, il annonce qu'après 16 ans passés à la tête de l'Allemagne, il abandonne non seulement son poste de chancelier mais également celui de président de la CDU. Au siège du Parti Social Démocrate (SPD), l'ambiance est franchement à la fête et des portraits de Gerhard Schröder ornent tous les murs. ... [Lire la suite]
18 janvier 2017

1947 - Rumeur de coup d'état communiste en Autriche

Le 19 décembre, à la Conférence de Londres, la France propose d'accorder 100 millions de dollars à l'URSS sur ce que produit l'Autriche, plus la moitié de sa production pétrolière, ainsi que l'ancienne flotte allemande du Danube. L'URSS, par la voix de son délégué Molotov, accepte la proposition française et permet ainsi une éventuelle reprise des discussions entre les alliés américains, soviétiques, britanniques et français. Les 3 grands pays occidentaux se donnent cependant pour objectif de freiner les exigences excessives de... [Lire la suite]
11 janvier 2017

1947 - L'ONU, les USA et l'URSS veulent deux états en Palestine

Le 14 octobre, le délégué Tsarapkine confirme l'adhésion de l'Union Soviétique à la résolution de l'ONU sur la question palestinienne : l'URSS a, elle aussi, décidé de soutenir la création d'un état juif et d'un état arabe sur les terres de la Palestine. Les soviétiques reconnaissent donc aux 600.000 juifs de Palestine le droit de disposer d'eux-mêmes et aux centaines de milliers de leurs coreligionnaires européens celui de les rejoindre. L'URSS, considérant que le "foyer juif" mérite d'être transformé en un état indépendant, rejoint... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
07 janvier 2017

1947 - Le socialiste Ramadier réduit la ration de pain des français

Au lendemain des moissons, le gouvernement apprend que la récolte de blé dans le pays a chuté de 43 millions de quintaux (pour 1946) à 15 millions en 1947. A la suite de l'annonce de ce résultat catastrophique, le conseil des ministres du 28 août décide de réduire la ration de pain des français de 250 à 200 grammes par jour à compter du 1er septembre. Au marché noir, le quintal de blé se négocie déjà à 4000 francs et celui de l'orge de brasserie à 5000. La France ne peut pas importer de blé car les stocks mondiaux sont insuffisants... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
02 janvier 2017

1976 - Le mystère plane autour de l'assassinat du depute Jean de Broglie

En septembre 1976, un agent de la Police Judiciaire française fait parvenir à ses supérieurs un 2nd rapport destiné à les alerter de l'existence d'un contrat mis sur la tête de Jean de Broglie. Le 24 décembre, à 9h15, le prince Jean de Broglie, député de l'Eure, sort de l'immeuble de son conseiller financier Pierre de Varga. Un homme surgit alors et lui tire 2 balles dans le corps. Derrière Jean de Broglie, un second tueur tire un 3ème projectile. Dés le 29, Michel Poniatowski, ministre de l'intérieur, viole le secret de... [Lire la suite]
21 décembre 2016

1905 - Gandhi veut l'indépendance du continent indien

Issu d'une famille de la bourgeoisie indienne, Mohandas Karamchand Gandhi part faire des études de droit à Londres. Diplôme d'avocat en poche, il part ensuite pour l'Afrique du Sud où, pendant 12 ans, il défend les travailleurs indiens contre le racisme des blancs. En 1905, il revient en Inde, toujours colonisé par les britanniques. Gandhi y met alors en pratique sa théorie de la non-violence dans le but d'obtenir l'indépendance de son pays. Il devient rapidement le chef du Parti du Congrés indien et, à ce titre, lance des appels à... [Lire la suite]
23 novembre 2016

1939 - La CGT chasse les communistes de ses rangs

Dans la foulée de la Révolution russe de 1917, l'Internationale Syndicale Rouge est créée en 1921. Son apparition provoque des divisions entre les syndicalistes réformistes modérés et les syndicalistes révolutionnaires. Au sein du syndicat français Confédération Générale du Travail (CGT), le courant modéré est largement majoritaire et il reste fidèle à Léon Jouhaux, son dirigeant. La minorité révolutionnaire décide alors de quitter la CGT. Proche du Parti Communiste et de la mouvance anarco-syndicale, ils mettent sur pied une... [Lire la suite]