05 octobre 2017

1952 - LE ROI FAROUK FUIT L’ÉGYPTE

Le coup d'état démarre à l'école militaire qui se trouve à 7 km du Caire. Sous la direction du général Muhammad Naguib, il permet en moins d'une semaine de mettre fin aux 16 ans de règne incertain du roi Farouk, lequel décide précipitamment de prendre l'exil. Pour tenter de sauver la monarchie égyptienne, son fils de 7 mois est alors proclamé roi d'Egypte et du Soudan par les royalistes. Elias Andraus pacha et Karim Tabet pacha, proches conseillers du roi Farouk, tentent de s'envoler pour la France à partir de... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 23:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
03 octobre 2017

1990 - VERS LA FIN DES CONFLITS AU YÉMEN ?

Calé au sud de la péninsule arabique, le Yemen fait intégralement partie de l'empire Ottoman jusqu'en 1918. Puis, à la suite de la révolte des imans zaydites, une partie des montagnes du nord devient autonome. L'iman Yahya y crée alors le royaume mutawakkilite. Dans les territoires voisins, Ibn Saoud fonde pour sa part, en 1932, le royaume wahhabite d'Arabie Saoudite. En 1934, le roi Ibn Saoud envahit le Yemen et s'empare de 3 des provinces du nord. Sous la conduite d'Abdullah al-Sallal, des officiers renversent... [Lire la suite]
02 octobre 2017

1995 - LA DOULOUREUSE VOIE ECONOMIQUE PRISE PAR LE PEROU ET L'ARGENTINE

Afin de maintenir son régime politique autoritaire au Pérou, Alberto Fujimori, d'origine japonaise, se présente pour un second mandat à la présidence de la République. Son principal concurrent est Javier Perez de Cuellar, ex-secrétaire général de l'ONU. Le 9 avril, les résultats du scrutin procurent 64,4% des voix à Alberto Fujimori, Javier Perez de Cuellar ne recueillant que 21,8%. En Argentine, Carlos Menem, d'origine syrienne, sollicite lui aussi un 2nd mandat à la présidence de son pays : le 14 mai, il... [Lire la suite]
27 septembre 2017

1992 - DES NATIONALISTES ET D'ANCIENS COMMUNISTES INFILTRENT LE GOUVERNEMENT ROUMAIN

Après la réélection de l'ancien communiste Ion Iliescu à la tête de la Roumanie en 1992, son parti (le Front de Salut National) cherche à pallier sa faible représentation au parlement en concluant des accords secrets avec 3 autres partis : l'un est populiste, un autre nationaliste et le dernier fortement nostalgique de l'ancienne dictature de Nicolae Ceausescu. En 1994, le Parti de l'Unité Nationale Roumaine (PUNR) obtient un poste ministériel... Les roumains découvrent à cette occasion que le PUNR de l'ancien... [Lire la suite]
26 septembre 2017

1952 - LA FRANCE DÉCRÈTE L'ETAT DE SIÈGE EN TUNISIE

Aprés la plainte déposée contre elle auprés de l'ONU par le 1er ministre tunisien M'hamed Chenik, la France réagit en envoyant, début janvier, Jean-Marie François de Hauteclocque comme résidant général du protectorat français de Tunisie. Le résidant général découvre un pays en situation de révolte armée et exige du prétendant au trône Lamine Bey qu'il fasse preuve d'autorité. Lamine Bey refuse. En France, Robert Schuman expose la crise tunisienne au conseil des ministres... Le général Garbay, ministre... [Lire la suite]
26 septembre 2017

1995 - SHIMON PERES VA POURSUIVRE LES NÉGOCIATIONS DE PAIX VOULUES PAR ITZHAK RABIN

Aprés les obsèques du 1er ministre Itzhak Rabin, assassiné par un nationaliste israélien, Shimon Peres, Bill Clinton, le roi Hussein de Jordanie et le raïs d'Egypte Hosni Moubarak se réunissent pour entamer des pourparlers à 4. C'est la 1ère fois que les 2 chefs d'états arabes sont accueillis à Jerusalem. A la demande d'Israël, Yasser Arafat s'est, quant à lui, abstenu de s'y rendre. Le 6 novembre, Shimon Peres, 1er ministre par intérim, affirme une fois encore que le meurtre d'Itzhak Rabin ne modifiera pas le... [Lire la suite]
14 septembre 2017

1951 - LA TOMBE DU MARÉCHAL PÉTAIN RAVIVERA-ELLE LES PASSIONS POLITIQUES ?

Par un décret du chef de l'état français daté du 8 juin, la détention perpétuelle du maréchal Pétain est commuée en "résidence surveillée dans un établissement hospitalier" à compter du 18 juin. Le 23 juillet au matin, à 95 ans, le maréchal décède à Port-Joinville, dans l'île d'Yeu. Peu après, ses avocats adressent au préfet de Vendée une demande pour transférer le défunt jusqu'à Douaumont et l'y enterrer... Afin d'empêcher que ne renaîssent les passions qui divisaient, et qui divisent encore, l'opinion publique française, les... [Lire la suite]
14 septembre 2017

1935 - LES ALLEMANDS RESTENT INDIFFÉRENTS FACE AUX VIOLENCES DES NAZIS

Une fois passées les 2 premières années de pouvoir d'Adolf Hitler et de son parti, la population allemande n'exprime pratiquement plus aucune hostilité : le mécontentement, né pendant la crise qui précéde l'arrivée des nazis, s'est mué en indifférence vis à vis de la chose politique. Les membres les plus extrémistes du NSDAP, le parti d'Adolf Hitler, pressent alors ce dernier d'appliquer la suite de son programme... Ils affirment que l'heure est maintenant venue d'appliquer ce que leur chef suprême a écrit dans Mein Kampf. ... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 17:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 septembre 2017

1921 - LE JEUNE MAO S'OPPOSE A LA DIRECTION DU PARTI COMMUNISTE CHINOIS

Bien qu'enfant de paysan, le jeune Mao Zedong n'aime pas aller dans les champs car il préfère lire. Il obtient ensuite un poste dans la bibliothèque de Pékin et, là, se convertit au marxisme. En 1921, il participe à la création du Parti Communiste Chinois (PCC) et, du haut de ses 28 ans, n'hésite pas à faire face aux dirigeants du parti qu'il exhorte à s'appuyer sur la paysannerie chinoise pour faire la révolution... Aucun d'entre eux ne l'écoute et le PCC préfère s'allier aux nationalistes de Tchang Kaï-Chek. Ce dernier... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
09 septembre 2017

1950 - LA BELGIQUE AURA-ELLE ENFIN UN GOUVERNEMENT ?

Par une très courte majorité, le peuple belge vient de se prononcer pour le retour du roi Leopold III. Deux semaines après ce référendum, le libéral Albert Deveze (dont le parti ne représente guère que 15% des suffrages des électeurs) est chargé par le prince régent Charles de constituer un gouvernement qui, 5 ans aprés la libération, soit enfin un gouvernement stable ! C'est la seule solution que le prince régent ait trouvé pour sortir la Belgique de la situation de blocage dans laquelle les divisions des Chrétiens Sociaux ont... [Lire la suite]