18 janvier 2017

1947 - Rumeur de coup d'état communiste en Autriche

Le 19 décembre, à la Conférence de Londres, la France propose d'accorder 100 millions de dollars à l'URSS sur ce que produit l'Autriche, plus la moitié de sa production pétrolière, ainsi que l'ancienne flotte allemande du Danube. L'URSS, par la voix de son délégué Molotov, accepte la proposition française et permet ainsi une éventuelle reprise des discussions entre les alliés américains, soviétiques, britanniques et français. Les 3 grands pays occidentaux se donnent cependant pour objectif de freiner les exigences excessives de... [Lire la suite]
11 janvier 2017

1947 - L'ONU, les USA et l'URSS veulent deux états en Palestine

Le 14 octobre, le délégué Tsarapkine confirme l'adhésion de l'Union Soviétique à la résolution de l'ONU sur la question palestinienne : l'URSS a, elle aussi, décidé de soutenir la création d'un état juif et d'un état arabe sur les terres de la Palestine. Les soviétiques reconnaissent donc aux 600.000 juifs de Palestine le droit de disposer d'eux-mêmes et aux centaines de milliers de leurs coreligionnaires européens celui de les rejoindre. L'URSS, considérant que le "foyer juif" mérite d'être transformé en un état indépendant, rejoint... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
07 janvier 2017

1947 - Le socialiste Ramadier réduit la ration de pain des français

Au lendemain des moissons, le gouvernement apprend que la récolte de blé dans le pays a chuté de 43 millions de quintaux (pour 1946) à 15 millions en 1947. A la suite de l'annonce de ce résultat catastrophique, le conseil des ministres du 28 août décide de réduire la ration de pain des français de 250 à 200 grammes par jour à compter du 1er septembre. Au marché noir, le quintal de blé se négocie déjà à 4000 francs et celui de l'orge de brasserie à 5000. La France ne peut pas importer de blé car les stocks mondiaux sont insuffisants... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
02 janvier 2017

1976 - Le mystère plane autour de l'assassinat du depute Jean de Broglie

En septembre 1976, un agent de la Police Judiciaire française fait parvenir à ses supérieurs un 2nd rapport destiné à les alerter de l'existence d'un contrat mis sur la tête de Jean de Broglie. Le 24 décembre, à 9h15, le prince Jean de Broglie, député de l'Eure, sort de l'immeuble de son conseiller financier Pierre de Varga. Un homme surgit alors et lui tire 2 balles dans le corps. Derrière Jean de Broglie, un second tueur tire un 3ème projectile. Dés le 29, Michel Poniatowski, ministre de l'intérieur, viole le secret de... [Lire la suite]
21 décembre 2016

1905 - Gandhi veut l'indépendance du continent indien

Issu d'une famille de la bourgeoisie indienne, Mohandas Karamchand Gandhi part faire des études de droit à Londres. Diplôme d'avocat en poche, il part ensuite pour l'Afrique du Sud où, pendant 12 ans, il défend les travailleurs indiens contre le racisme des blancs. En 1905, il revient en Inde, toujours colonisé par les britanniques. Gandhi y met alors en pratique sa théorie de la non-violence dans le but d'obtenir l'indépendance de son pays. Il devient rapidement le chef du Parti du Congrés indien et, à ce titre, lance des appels à... [Lire la suite]
23 novembre 2016

1939 - La CGT chasse les communistes de ses rangs

Dans la foulée de la Révolution russe de 1917, l'Internationale Syndicale Rouge est créée en 1921. Son apparition provoque des divisions entre les syndicalistes réformistes modérés et les syndicalistes révolutionnaires. Au sein du syndicat français Confédération Générale du Travail (CGT), le courant modéré est largement majoritaire et il reste fidèle à Léon Jouhaux, son dirigeant. La minorité révolutionnaire décide alors de quitter la CGT. Proche du Parti Communiste et de la mouvance anarco-syndicale, ils mettent sur pied une... [Lire la suite]
03 novembre 2016

1943 - Le Comité d'Action Socialiste publie son programme pour l'apres-guerre

Au début de 1943, plusieurs indices permettent de penser que l'Allemagne nazie va être vaincue dans un futur plus ou moins proche. Quelques-uns des dirigeants de la résistance française pensent qu'il faut désormais commencer à organiser  l'aprés-guerre. Le 16 janvier, le Comité d'Action Socialiste est le 1er à publier dans Le Populaire, son journal clandestin, un programme politique ayant pour but de rétablir les libertés démocratiques. Il prévoit la mise en place d'un Conseil National chargé de préparer l'élection d'une... [Lire la suite]
26 octobre 2016

1981 - L'épouse de Mao est condamnée à mort

Au cours des années 1930, Jiang Qing arrive à Shangaï où elle commence une modeste carrière d'actrice sous le nom de scène de Pomme bleue. Elle devient l'épouse du président Mao Tse-Toung et, en 1966, fait partie des 4 personnalités qui lancent la Révolution culturelle. Jiang Qing impose alors ses idées artistiques : désormais, seuls 6 opéras et 2 ballets de propagande seront officiellement autorisés comme divertissements culturels. Ces oeuvres glorifient les héros de la Révolution, qui sont forcément des ouvriers, des paysans... [Lire la suite]
24 octobre 2016

1944 - La CGT amorce l'insurrection de Paris

En Normandie et en Bretagne, les troupes alliées progressent difficilement. A Paris, les vivres n'arrivent plus : les grèves déclenchées par le syndicat CGT  bloquent la capitale et sa banlieue. Le 10 août, les cheminots cessent le travail, déboulonnent des rails, immobilisent les trains, demandent la libération des cheminots emprisonnés, l'augmentation de leurs salaires et des distributions de nourriture. Ils sont rejoints dans la grève par des postiers, des maçons, des métallurgistes, des infirmières et des employés de pompes... [Lire la suite]
15 octobre 2016

1937 - La droite française fait alliance avec l'extreme-droite

Depuis 1903, la Fédération Républicaine (FR) est le principal parti de la droite républicaine française et il est, dans sa grande majorité, composé de membres issus de la bourgeoisie et des milieux d'affaires. Dans les années 1930, il s'oppose trés fermement à toute réforme sociale et, à l'issu des élections de 1932, il perd une soixantaine de députés (sur les 100 qu'il possédait auparavant). Deux courants cohabitent désormais au sein de la Fédération Républicaine : celui du catholicisme social et un autre, plutôt fascisant et... [Lire la suite]