23 novembre 2016

1939 - La CGT chasse les communistes de ses rangs

Dans la foulée de la Révolution russe de 1917, l'Internationale Syndicale Rouge est créée en 1921. Son apparition provoque des divisions entre les syndicalistes réformistes modérés et les syndicalistes révolutionnaires. Au sein du syndicat français Confédération Générale du Travail (CGT), le courant modéré est largement majoritaire et il reste fidèle à Léon Jouhaux, son dirigeant. La minorité révolutionnaire décide alors de quitter la CGT. Proche du Parti Communiste et de la mouvance anarco-syndicale, ils mettent sur pied une... [Lire la suite]
03 novembre 2016

1943 - Le Comité d'Action Socialiste publie son programme pour l'apres-guerre

Au début de 1943, plusieurs indices permettent de penser que l'Allemagne nazie va être vaincue dans un futur plus ou moins proche. Quelques-uns des dirigeants de la résistance française pensent qu'il faut désormais commencer à organiser  l'aprés-guerre. Le 16 janvier, le Comité d'Action Socialiste est le 1er à publier dans Le Populaire, son journal clandestin, un programme politique ayant pour but de rétablir les libertés démocratiques. Il prévoit la mise en place d'un Conseil National chargé de préparer l'élection d'une... [Lire la suite]
26 octobre 2016

1981 - L'épouse de Mao est condamnée à mort

Au cours des années 1930, Jiang Qing arrive à Shangaï où elle commence une modeste carrière d'actrice sous le nom de scène de Pomme bleue. Elle devient l'épouse du président Mao Tse-Toung et, en 1966, fait partie des 4 personnalités qui lancent la Révolution culturelle. Jiang Qing impose alors ses idées artistiques : désormais, seuls 6 opéras et 2 ballets de propagande seront officiellement autorisés comme divertissements culturels. Ces oeuvres glorifient les héros de la Révolution, qui sont forcément des ouvriers, des paysans... [Lire la suite]
24 octobre 2016

1944 - La CGT amorce l'insurrection de Paris

En Normandie et en Bretagne, les troupes alliées progressent difficilement. A Paris, les vivres n'arrivent plus : les grèves déclenchées par le syndicat CGT  bloquent la capitale et sa banlieue. Le 10 août, les cheminots cessent le travail, déboulonnent des rails, immobilisent les trains, demandent la libération des cheminots emprisonnés, l'augmentation de leurs salaires et des distributions de nourriture. Ils sont rejoints dans la grève par des postiers, des maçons, des métallurgistes, des infirmières et des employés de pompes... [Lire la suite]
15 octobre 2016

1937 - La droite française fait alliance avec l'extreme-droite

Depuis 1903, la Fédération Républicaine (FR) est le principal parti de la droite républicaine française et il est, dans sa grande majorité, composé de membres issus de la bourgeoisie et des milieux d'affaires. Dans les années 1930, il s'oppose trés fermement à toute réforme sociale et, à l'issu des élections de 1932, il perd une soixantaine de députés (sur les 100 qu'il possédait auparavant). Deux courants cohabitent désormais au sein de la Fédération Républicaine : celui du catholicisme social et un autre, plutôt fascisant et... [Lire la suite]
07 octobre 2016

1936 - L'anarchiste Federica Montseny devient ministre du gouvernement espagnol

Alors que, dans les années 1920, elle n'est encore qu'une adolescente, Federica Montseny publie un 1er livre. Puis, devenue jeune femme, elle adhère à la Confédération Nationale du Travail (CNT) espagnole, forte d'un million de membres. Federica Montseny n'hésite jamais à prendre la parole devant les ouvrières et les ouvriers de Barcelone pour défendre les causes féministes et les théories des anarchistes de la CNT. En 1931, la République est proclamée en Espagne et, en 1936, Federica Montseny intègre le gouvernement comme ministre... [Lire la suite]
12 septembre 2016

1978 - Valery Giscard d'Estaing veut expulser 100.000 algériens chaque année

Soucieux de faire baisser le nombre de chômeurs, Valery Giscard d'Estaing, président de la République française, fait une proposition à son gouvernement... Il l'invite à fixer un objectif annuel de 100.000 expulsions d'algériens hors des frontières du pays. Puis il programme ensuite une réforme des titres de séjour qui s'affranchit du droit du sol. Le projet, à la suite de l'opposition virulente de Charles Pasqua, député du RPR, est repoussé par le parlement. En décembre 1979, un conseil restreint des ministres se tient dans le... [Lire la suite]
01 septembre 2016

1928 - Sedar Senghor, futur président du Sénégal, devient socialiste

Léopold Sedar Senghor est élève dans l'école religieuse des pères du Saint-Esprit, à Dakar. En 1928, jugé comme étant un élève très brillant, il quitte le Sénégal pour la France et intègre alors le prestigieux lycée Louis-le-Grand, à Paris. Il y rencontre Georges Pompidou, qui devient son ami et qui le convertit au bienfait des idées socialistes. Puis, en 1935, Sedar Senghor entre à l'Université de la Sorbonne, à Paris, et en sort agrégé de grammaire. Fortement influencé par le poéte antillais Aimé Césaire, il découvre alors qu'ils... [Lire la suite]
01 septembre 2016

1940 - Des Démocrates-Chrétiens français deviennent resistants des la 1ere heure

Fondé en 1924, le Parti Démocrate Populaire (PDP) rassemble des chrétiens qui sont attachés à la défense des valeurs démocratiques. Au début des années 1930, ses quelques 20.000 adhérents habitent pour la plupart à Paris, à Lyon, en Alsace et en Lorraine. Le PDP forme à l'Assemblée nationale un groupe d'une vingtaine d'élus chrétiens, auxquels s'ajoutent ceux de Jeune République. Jusqu'en 1940, le secrétaire général du PDP est Jean-Raymond Laurent, syndicaliste à la Confédération Française des Travailleurs Chrétiens (CFTC). Lors du... [Lire la suite]
21 août 2016

1991 - Le Maroc ne veut pas d'un Etat-Sahraoui indépendant

Créé en 1973, le Front Polisario (Front populaire de Libération de la Saguia el Hamra et du Rio de Oro) réclame la décolonisation du Sahara-Occidental. En 1975, l'Espagne se retire de la région : la Mauritanie et le Maroc se partage aussitôt ce territoire. Malgré cela, le Front Polisario forme un gouvernement destiné à diriger l'Etat-Sarahoui indépendant que ce mouvement revendique. La Mauritanie choisit alors d'abandonner le conflit en 1979. Le Maroc s'empresse aussitôt d'occuper seul toute la région. Une petite partie des 450.000... [Lire la suite]