08 avril 2016

1948 - Le gouvernement sud-africain instaure le racisme d'etat

La coalition de partis nationalistes afrikaners que dirige Daniel François Malan prend le pouvoir en Afrique du Sud en 1948. Elle instaure un système d'interdits économiques, juridiques et politiques à l'encontre des populations noirs qu'elle nomme Apartheid. Puis, en 1951, le gouvernement de Malan met en place des "réserves autonomes". L'objectif est de séparer les noirs des blancs afin de préserver la pureté de la race blanche. Le Bantu Authorities Act attribue ensuite quelques territoires aux tribus bantoues et environ 75% de la... [Lire la suite]
04 avril 2016

1999 - Les nationalistes du Biafra veulent le pétrole

En 1967, au Nigéria, des sécessionnistes de l'ethnie ibo proclame l'indépendance de la République du Biafra et obtiennent aussitôt le soutien de la France et de la Côte d'Ivoire. La Fédération du Nigéria, quant à elle soutenue par les USA, l'Angleterre et l'URSS, prend rapidement le dessus dans la guerre qui s'ensuit et qui provoque de 2 à 3 millions de morts en 32 mois de conflit. Dans un souci d'apaisement, le gouvernement nigérian ordonne de ne plus parler de cette guerre et de l'indépendance du Biafra. Mais les ibos constatent... [Lire la suite]
24 mars 2016

1916 - Un cercueil de 675 places au fort de Douaumont

Au printemps, des dirigeants socialistes venus de plusieurs pays d'Europe se réunissent à Kienthal, en Suisse. Ils y lancent un appel pour une paix immédiate, sans annexions ni indemnités, et demandent à tous les élus socialistes européens de démissionner de leurs fonctions gouvernementales pour ne pas avoir à voter d'autres crédits de guerre... Pendant ce temps, à Verdun, l'aumonier militaire Adelphe Pousse pénètre avec son unité dans le fort de Thiaumont et décrit ce qu'il voit... " Les boches qui l'avaient pris avaient été... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
24 mars 2016

1915 - Les journaux français sont soigneusement censurés

Le Grand Quartier Général de l'armée française ordonne, au printemps, une campagne d'attaques sur le front de l'Artois. Le général Joseph Joffre déclare alors à Raymond Poincarré, président de la République, qu'il "compte obtenir une décision en France avant le mois de mai". Puis, en automne, il ordonne "l'offensive de la victoire" et 400.000 soldats, soutenus par 2000 canons, attaquent plus 35 kilomètres de front allemand en 2 endroits... Les français, au prix de pertes monstrueuses, ne gagne que quelques kilomètres. A l'arrière,... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
16 mars 2016

1976 - Incident diplomatique entre la Syrie et la Turquie

La province du Sandjak est rattachée en 1920 au territoire de la Syrie, alors sous mandat administratif de la France. La Turquie proteste aussitôt auprès de la Société des Nations et le Sandjak obtient une autonomie renforcée. Puis, à la fin des années 1930, pour s'attirer les faveurs de la Turquie, la France lui cède le Sandjak, que les turcs appellent Hatay. Les syriens élèvent alors une protestation mais n'obtiennent rien. En 1976, dans le cadre d'un projet d'accord touristique entre la Turquie et la Syrie, une délégation d'état... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 00:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
12 mars 2016

1914 - La publicité devient officiellement ennemi de la France

Le dirigeant d'extrême-droite Léon Daudet affirme depuis maintenant plusieurs mois que les marques allemandes Kub et Maggy ont été implantées dans le pays par les services secrets allemands pour espionner la France. Les membres de son parti, l'Action Française, répètent désormais que les milliers de panneaux publicitaires du bouillon Kub ont été installés à des endroits stratégiques pour aider l'envahisseur allemand à se diriger vers Paris. Le 2 août a lieu la mobilisation générale et une foule de parisiens, sensibles aux... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
10 mars 2016

1943 - Dans la France occupée, Jean-Paul Sartre parle de liberté

L'absence d'un père fait que le jeune Jean-Paul grandit entre sa mère et son grand-père. Par la suite, il entre à l'Ecole Normale Supérieure où il rencontre Simone de Beauvoir, avec qui il va partager sa vie. Le duo se rebelle alors contre la bourgeoisie et ses valeurs et deviendra le couple à la mode à Saint-Germain-des-Prés. Jean-Paul Sartre va produire des oeuvres littéraires ou philosophique mais va aussi écrire énormément de pièces de théatre... Son premier roman, La Nausée, est édité en 1938. En 1943, dans une France occupée... [Lire la suite]
03 mars 2016

1940 - Des militants nationalistes français entrent en résistance

Au lendemain de la signature de l'armistice, le capitaine d'aviation Maurice Ripoche décide de résister contre l'occupation de la France par l'Allemagne. En août 1940, ses amis Pierre Beuchon, Yves Chabrol et lui-même créent un groupe qu'ils nomment "Ceux de la Libération" (CDL). Ils se donne comme mission de chasser l'occupant par la violence pour pouvoir établir un "état fort et corporatiste, libéré des étrangers et des fils d'étrangers". Une fois le pays libéré, le CDL ne veut plus avoir à supporter les politiciens et "leurs... [Lire la suite]
20 février 2016

1965 - Charles de Gaulle méprise la campagne televisee

Pour la première fois en France, la campagne électorale à l'élection présidentielle va être télévisée. Charles de Gaulle, le président sortant, à l'habitude de se retrouver face aux caméras depuis le début de l'ORTF (Office de Radiodiffusion et Télévision Française). Ce n'est par contre pas le cas des autres candidats et c'est le socialiste François Mitterrand qui est le plus mal à l'aise. Pour sa part, Pierre Marcilhacy, sénateur de Charente, se présente sans parti. Marcel Barbu, lui, se définit comme le "rien du tout" et s'adresse... [Lire la suite]
11 février 2016

2001 - Le nationaliste Pim Fortuyn va-il diriger les Pays-Bas ?

Après avoir voulu sans succès adhérer au Parti Communiste Néerlandais, Petrus Fortuyn, maître-assistant en sociologie, devient membre du Parti Travailliste. Puis il le quitte et crée Liste Pim Fortuyn (LPF), un parti dont le programme consiste avant tout à refuser l'immigration et à dénoncer l'islamisation des Pays-Bas. Il affirme toutefois ne pas être raciste et refuse que le LPF soit considéré comme un parti d'extrême-droite. "Pim" Fortuyn ne cache pas son homosexualité et fréquente régulièrement les bars pour hommes de Rotterdam.... [Lire la suite]