16 juin 2015

1967 - Le champion du monde de boxe est mis en prison

En 1954, un jeune noir qui vient de se faire voler son vélo entre dans un commissariat de police pour porter plainte. Or l'officier de police qui le reçoit est également entraineur dans un club de boxe... Voyant le farouche désir de vengeance qui habite le jeune homme, il lui conseille de venir dans son club pour y apprendre la boxe anglaise. Cassius Clay commence alors à s'entraîner et, 10 ans plus tard, il s'apprête à combattre Sonny Liston pour le titre de champion du monde. Avant le grand jour du combat, Cassius Clay insulte... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
10 juin 2015

1961 - Le FLN algérien fait manifester les femmes et les enfants

En novembre 1954, le Front de Libération National algérien décrète l'insurrection armée. Après les combats qui ont lieu à Alger en janvier 1957, le général Massu prend la présidence d'un Comité de Salut Public. Le 1er juin 1958, le général de Gaulle reçoit les pouvoirs spéciaux de l'Assemblée nationale. Le 19 septembre, au Caire, en Egypte, un Gouvernement provisoire de la République algérienne est formé. Il est dirigé par Ferhat Abbas. Un an plus tard, De Gaulle reconnaît au peuple algérien le droit à l'autodétermination. Le... [Lire la suite]
05 juin 2015

1936 - Jean Zay devient ministre du Front populaire

Le 4 juin 1936, Léon Blum nomme le jeune Jean Zay ministre de l'Education nationale et des Beaux-Arts. Le brillant jeune homme, avec le dynamisme et la fougue de ses 31 ans, crée le premier ministère de la Culture et prépare 2 projets de loi : l'un sur les droits d'auteur et l'autre sur la protection du cinéma. Il envisage également la création d'une Ecole Nationale de l'Administration.  Jean Zay réforme aussi l'Education nationale en profondeur. Il met notamment en place le collège unique et a aussi l'idée de faire circuler... [Lire la suite]
01 juin 2015

1981 - Les socialistes français craignent un coup d'état militaro-policier

La droite française affirme que si le socialiste François Mitterrand est élu président de la République, les chars soviétiques envahiront la France. Pour sa part, l'entourage de Mitterrand redoute plutôt un coup d'état militaire, à l'image de celui que dirigea Pinochet en 1973, au Chili. Par prudence, Danielle Mitterrand et Regis Debray déconseillent d'organiser de gigantesques rassemblements pour fêter l'élection du nouveau président. Selon eux, des militaires d'extrême-droite en profiteraient immanquablement pour provoquer un bain... [Lire la suite]
11 mai 2015

1945 - L'écrivain français Robert Brasillach est condamné à mort

Ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure, l'écrivain Robert Brasillach adhère à l'Action Française, un des partis d'extrême-droite qui participent activement à la tentative de coup d'état du 6 février 1934, à Paris. Quelques années plus tard, pendant l'occupation allemande, Brasillach devient rédacteur en chef du journal Je suis partout, lequel tire à 250.000 exemplaires. Dans ses colonnes, Brasillach prône d'inclure les enfants dans l'extermination des juifs. En 1944, il entre au journal Révolution Nationale. Dans ses écrits,... [Lire la suite]
06 mai 2015

1946 - Georges Fontenis prend en main le mouvement anarchiste français

Georges Fontenis a 16 ans lorsqu'il rejoint le groupe Union Anarchiste de Noisy-le-Sec en 1936. Puis il devient instituteur et, pendant la guerre, adhère à la CGT clandestine. En 1945, Solange Dumont l'incite à participer à la reconstruction du mouvement anarchiste français et Fontenis devient secrétaire de la Fédération Anarchiste (FA). L'année suivante, les divisions entre tendances lui profitent et il en devient le secrétaire général. La FA décide alors de créer une commission secrète pour lutter contre les infiltrations... [Lire la suite]
14 avril 2015

1972 - La lente ascension du Front National

Après la dissolution du groupuscule d'extrême droite Ordre Nouveau, Jean-Marie Le Pen crée le Front National. Des négationnistes, des néonazis et d'anciens S.S. français d'Ordre Nouveau se tournent alors vers ce nouveau parti. Pendant ses premières années, le FN reste un parti marginal. Son programme prône l'instauration d'un régime autoritaire, la préférence nationale et la préférence raciale.  Puis, en 1977, Jean-Pierre Stirbois entre à la direction du Front National. Le programme du parti donne alors la priorité à la lutte... [Lire la suite]
16 février 2015

1919 - L'armée allemande instrumentalise Adolf Hitler

Dans une Allemagne humiliée par la défaite et par les clauses du Traité de Versailles, les communistes allemands parviennent à prendre le pouvoir à Munich. Ils y proclament une République des Conseils ouvriers, avant d'être militairement décimés au bout de quelques semaines. L'armée allemande s'emploie alors à éviter toute contagion... En mai, le capitaine Karl Mayr est chargé par sa hiérarchie de recruter des hommes sûrs parmi les soldats. Ces agents spéciaux devront repèrer les soldats communistes et rééduquer les autres en leur... [Lire la suite]
11 février 2015

1941 - L'extrême-droite bordelaise est aux commandes

Roger Cruse, issu d'une famille de négociants en vins, écrit en 1928 un livre nommé Hypertrophie de l'Etat. Dans cet ouvrage, il dit combien il déteste la démocratie et combien il lui préfère l'oligarchie, voire la monarchie. En 1940, il adhère évidemment à l'idéologie de Révolution Nationale. C'est pourquoi, en juillet 1941, le maréchal Pétain le nomme pour seconder Adrien Marquet, maire collaborationniste de Bordeaux. La nomination de Roger Cruse s'ajoute à celles d'autres notables, tous fidèles à la doctrine du gouvernement... [Lire la suite]
11 février 2015

1944 - De Gaulle veut le retour de l'ordre

La ville de Bordeaux a été libérée le 28 août et, à la mi-septembre, elle reçoit la visite du général de Gaulle. Devant une foule immense et ivre de joie, De Gaulle apparaît au balcon de la préfecture de la Gironde. A côté de lui s'affichent René Caillier (président du Comité de Libération de Bordeaux), Gaston Cusin (Commissaire de la République) et André Diethelm (Ministre de la Guerre). Un autre homme est également présent sur ce balcon : il se nomme Maurice Papon Hier secrétaire général de la préfecture de la Gironde du... [Lire la suite]