07 avril 2017

1948 - Staline et l'URSS accuse Tito et la Yougoslavie d'avoir trahi Marx et Lenine

Fin juin, alors que son siège officiel est en Yougoslavie, le bureau d'information des partis communistes (le Kominform) se réunit en Roumanie à la demande du parti communiste d'URSS et de Staline. Puis, le 28 juin, à Prague, le Kominform accuse la direction du Parti Communiste Yougoslave, le maréchal Tito, le général Rankovitch, le général Djilas et le ministre Edvard Kardelj, d'abandon du marxisme-léninisme. La direction du Parti Communiste Yougoslave et ses dirigeants sont également accusés d'avoir eu une "politique inamicale... [Lire la suite]
23 janvier 2017

1948 - Les communistes tchécoslovaques prennent le pouvoir en un jour !

Au matin du 24 février, le plan préparé par le Parti Communiste Tchécoslovaque est appliqué avec méthode : des militants descendent en masse dans les rues de Prague et occupent les bâtiments publics. D'importants renforts de police investissent également la ville, obéissants ainsi aux ordres de Vaclav Nosek, le ministre communiste de l'intérieur. Pour commencer, ils emprisonnent les dirigeants du Parti Socialiste Tchécoslovaque. Dans la foulée, le journal des socialistes est saisi. La cible suivante est le Parti Démocrate : il stoppe... [Lire la suite]
22 octobre 2015

1945 - Eisenhower laisse la Tchécoslovaquie à Staline

L'Armée Rouge libère la Slovaquie le 4 avril 1945. Un gouvernement provisoire prend la tête du pays. Il regroupe les sociaux-démocrates de Fierlinger et les communistes de Klement Gottwald. Puis, revenu d'exil, le président Benés retrouve son poste... Un accord secret est alors conclu entre les USA d'Eisenhower et l'URSS de Staline et, le 18 avril, le général américain Patton reçoit l'ordre formel d'immobiliser ses blindés à Plzen... Les USA et l'URSS ont convenu que ce serait l'Armée Rouge qui libérerait toute la Tchecoslovaquie. ... [Lire la suite]
08 novembre 2012

1978 Les terroristes travaillent pour la STASI

Au début des années 1970, un groupe d'anarchistes se livre à des attentats à l'explosif et à des enlèvements. Inge Viett, la plus sanguinaire du groupe, est arrêtée. En 1976, en compagnie de 3 autres co-détenues, elle s'évade d´une prison de Berlin-ouest. Elle se fait de nouveau prendre en 1978, mais cette fois  par la douane de l´aéroport de Berlin-est (pour port illégal d'arme). Le colonel Dahl, chef du département anti-terroriste de RDA, intervient... Il accorde aussitôt un droit de passage permanent à la terroriste... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 12:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,