24 octobre 2017

1953 - L'URSS SE DOTE DE LA BOMBE H POUR "RENFORCER LA PAIX"

Gueorgui Malenkov, ancien bras droit de Staline et actuel président du Conseil des ministres d'URSS, prononce un discours le 8 août dans lequel il annonce que son pays vient de se doter d'une importante arme nouvelle... Effectivement, le 12, les services secrets des Etats-Unis informe la Commission américaine de l'énergie atomique que l'URSS vient de réaliser un essai de bombe à hydrogène. Cependant, ce n'est que le 20 août que la Pravda publie l'information. Elle émane du gouvernement soviétique et confirme que l'URSS vient bien... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 13:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
28 février 2017

1940 - Staline fait assassiner 90% du haut-commandement de sa propre armée

Après avoir conclu un traité de non agression mutuelle, l'Allemagne et l'URSS signent un accord économique le 11 février 1940. Tranquilisé, Joseph Staline est alors convaincu qu'il a le temps d'épurer son armée avant d'entrer en conflit avec Adolf Hitler : il fait alors fusiller le maréchal Tukhachevsky et le général Iakir, avant d'éliminer ensuite 3 autres maréchaux et 397 généraux. Le grand ménage se poursuit et, au total, Staline va faire assassiner 90% des officiers du haut-commandement de l'armée soviétique, 80% des colonels... [Lire la suite]
26 mai 2014

1921 - Le peuple britannique sauve la Russie soviétique de la famine

Le 30 juillet, l'Internationale Socialiste appelle les travailleurs du monde entier à aider la Russie à lutter contre une famine qui provoque des millions de morts. Le président américain Herbert Hoover demande au norvégien Fridtjof Nansen de créer une commission neutre d'aide à la Russie La Nouvelle Economie Politique russe est mise en place dans l'urgence : elle prévoit la réquisition de 4 millions de tonnes de blé mais,  après 2 années de sècheresse, 2 seulement sont collectés. La Pravda annonce que les voies ferrées ont été... [Lire la suite]
02 février 2014

1917 - La fin du Parti bolchevik

Le 14 mars, les délégués mencheviks dévoilent au comité exécutif du soviet leur programme de gouvernement : ils prévoient le maintien de la monarchie alors que le Parti bolchevik veut la démocratie révolutionnaire.  Le Parti menchevik, qui affirme que seule la bourgeoisie peut en finir avec le féodalisme, l'emporte par 13 voix contre 8 et aucun membre du soviet ne fait partie du gouvernement. Nicolas II abdique. Le prince Lvov devient président. Kerenski est ministre de la justice. Nicolas II est interné et le gouvernement... [Lire la suite]