12 septembre 2016

1978 - Valery Giscard d'Estaing veut expulser 100.000 algériens chaque année

Soucieux de faire baisser le nombre de chômeurs, Valery Giscard d'Estaing, président de la République française, fait une proposition à son gouvernement... Il l'invite à fixer un objectif annuel de 100.000 expulsions d'algériens hors des frontières du pays. Puis il programme ensuite une réforme des titres de séjour qui s'affranchit du droit du sol. Le projet, à la suite de l'opposition virulente de Charles Pasqua, député du RPR, est repoussé par le parlement. En décembre 1979, un conseil restreint des ministres se tient dans le... [Lire la suite]
05 juin 2016

1979 - La CGT de Longwy kidnappe Johnny Halliday

Dans le cadre du plan européen de restructuration de la sidérurgie, Raymond Barre, premier ministre français, annonce en 1978 la suppression probable de 12.000 emplois dans les usines de Longwy. Cette mesure, qui impacterait toutes les activités économiques, publiques et sociales de la région, déclenche une réaction de colère qui s'étend à toute la Lorraine. Le syndicat CGT affirment qu'aucun boulon des usines de Longwy ne sera démonté ! Pour faire reculer le gouvernement, un groupe d'ouvriers de la CGT préfère se lancer dans des... [Lire la suite]
21 janvier 2014

2001- Maurice Papon entame sa 3ème et dernière année de prison

La nuit du 17 octobre 1961, 25000 algériennes et algériens vivant en région parisienne enfreignent le couvre-feu qui leur est imposé et participent à une marche de protestation. Le préfet de police Maurice Papon donne alors l'ordre de réprimer durement cette manifestation. Coincés sur un pont de la Seine, plusieurs dizaines d'algériens sont tués et jetés dans le fleuve. Valéry Giscard d'Estaing est élu président de la République en 1974 et, 2 ans plus tard, son premier ministre Raymond... [Lire la suite]
17 janvier 2013

1971 - Du procès Barbie au procès Papon

C'est avec beaucoup de discrétion que le président Georges Pompidou accorde sa grâce à Paul Touvier, condamné à mort par contumace pour collaboration et exécution d'otages pendant la guerre. Outrées, les associations d'anciens résistants s'organisent et, en 1973, déposent une plainte contre Touvier, cette fois pour crime contre l'humanité,  car les crimes de guerre sont désormais prescrits. En 1979, Jean Leguay, adjoint de René Bousquet (secrétaire général à la police de Vichy), est inculpé pour la rafle des juifs au Vélodrome... [Lire la suite]