31 janvier 2018

1958 - LES FRANÇAIS D’ALGÉRIE VEULENT QU'ELLE RESTE FRANÇAISE

Le matin du 13 mai, Alger est calme. Puis, à la mi-journée, des voitures équipées de haut-parleurs sillonnent la ville et appellent les habitants à la grève et à se rassembler "pour la France et pour l'Algérie" : les terrasses des restaurants se vident, les trolleybus rentrent au dépot, les magasins baissent leurs rideaux et les taxis s'éclipsent tandis qu'un groupe de lycéens venus d'Hussein-Bey se dirige vers Alger... Un autre rassemblement de jeunes gens remonte vers le plateau des Glières en scandant "Algérie française !". Ils... [Lire la suite]