31 mars 2021

1939 - ADOLF HITLER EXPLOITE LES EGAREMENTS DE LA FRANCE ET DE L'URSS

Adolf Hitler décide en 1936 de violer le traité de Versailles en remilitarisant la Rhénanie. L'état-major de l'armée française en est informé dés le 9 mars par le 2ème Bureau qui chiffre la mobilisation rhénane à 60.000 hommes. Le général Gamelin attend 3 jours avant de transmettre une note au ministre de la Guerre pour l'informer qu'Hitler a constitué une armée de 90.000 soldats en Rhénanie, sans compter les unités d'appoint... Selon Gamelin, l'effectif est en réalité de 295.000 hommes : le chiffre transmis par le 2ème Bureau a... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
28 octobre 2020

1916 - LES GOUVERNEMENTS DES PAYS EN GUERRE FONT TOURNER LES USINES ET BOUILLIR LA MARMITE !

Pendant que les hommes s'entretuent sur les différents front et ensanglantent les terres d'Europe et d'ailleurs, les épouses des paysans mobilisés prennent la relève dans les champs. Depuis 1914 et 1915, elles se sont occupées des récoltes et, depuis avril 1916, elles préparent les moissons à venir. En France, le sous-secrétaire à l'Artillerie et aux munitions s'active quant à lui pour fournir du personnel féminin aux usines d'armement... Le sous-secrétaire s'évertue également à convaincre les employeurs de la nécessité, et des... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 16:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
30 juin 2020

1912 - PETITE REPETITION DANS LES BALKANS... AVANT LA GUERRE MONDIALE

La Grèce, la Bulgarie, la Serbie et le Monténégro forment une alliance militaire et attaquent ensemble la Turquie. Ils s'emparent de la Macédoine et de l'Epire et, à la fin de 1912, l'armistice entérine leurs conquêtes, auxquelles s'ajoutent l'Albanie et la Crète... Le 24 janvier 1913, en Turquie, Kiamil Pacha est renversé par Mahmoud-Chefket, dirigeant du parti des Jeunes-Turcs. Ce dernier déclare alors que son pays ne cèdera aucun territoire... Il refuse notamment de laisser à la Grèce et à la Bulgarie la forteresse... [Lire la suite]
09 décembre 2018

1990 - MIKHAIL GORBATCHEV SE FAIT DUPER PAR JAMES BAKER ET HELMUT KOHL

Le 13 juin 1989, l'allemand Helmut Kohl et le russe Mikhaïl Gorbatchev signent une déclaration commune qui affirme le droit des peuples et des états à l'autodétermination. Le 9 novembre, le mur de Berlin est abattu et les allemands de l'Est s'exilent massivement vers l'Ouest. Face au risque de bouleversement, réunir les 2 Allemagne devient une urgence et il est même question de faire adhérer l'Allemagne à l'OTAN... Le français François Mitterrand approuve cette idée tant qu'elle concoure à renforcer l'Europe et que l'Allemagne... [Lire la suite]
18 mars 2018

1989 - INCERTITUDES AUTOUR DE LA CHUTE DE NICOLAE CEAUSESCU

Dans les rues de Bucarest, les militaires fraternisent avec les manifestants anti-Ceausescu qui montent en souriant sur les blindés de l'armée. Une marée humaine de civils, de policiers et de soldats converge ensuite vers le palais présidentiel pour en chasser le dictateur détesté. Autour de sa résidence, la foule hostile ne cesse de grossir et une rumeur la parcoure alors : Nicolae Ceausescu s'est enfui en hélicoptère ! Puis, la télévision roumaine annonce que Corneliu Manescu, ancien ministre communiste des Affaires étrangères,... [Lire la suite]
06 février 2018

1989 - LA ROUMANIE, LA POLOGNE, LA BULGARIE ET LA TCHÉCOSLOVAQUIE ABANDONNENT LE COMMUNISME

Le dictateur roumain Nicolae Ceausescu a, certes, été renversé à la mi-décembre mais les membres du jeune Conseil du Front de Salut National (CFSN) restent sur leurs gardes et continuent de craindre les actes de violence de la terrible Securitate, la police politique de Ceausescu, bien que de trés rares coups de feu aient été tirés à Bucarest où le calme semble s'installer peu à peu. Le général Nicolae Militaru, le nouveau ministre de la Défense, a adressé un ultimatum aux membres de la Securitate et leur a demandé de rendre leurs... [Lire la suite]
27 septembre 2017

1992 - DES NATIONALISTES INFILTRENT LE GOUVERNEMENT ROUMAIN

Après la réélection de l'ancien communiste Ion Iliescu à la tête de la Roumanie en 1992, son parti (le Front de Salut National) cherche à pallier sa faible représentation au parlement en concluant des accords secrets avec 3 autres partis : l'un est populiste, un autre nationaliste et le dernier fortement nostalgique de l'ancienne dictature de Nicolae Ceausescu. En 1994, le Parti de l'Unité Nationale Roumaine (PUNR) obtient un poste ministériel... Les roumains découvrent à cette occasion que le PUNR de l'ancien... [Lire la suite]
22 juillet 2016

1947 - L'URSS TRANSFORME LA BULGARIE, LA HONGRIE ET LA ROUMANIE EN SATELLITE SOVIÉTIQUES

Pour avoir refusé de reconnaître le régime fasciste bulgare, Nicolas Petkov doit s'exiler. Il revient en Bulgarie en 1931 mais Adolf Hitler envahit son pays et Petkov est alors envoyé dans un camp de concentration. Puis, en 1944, la Bulgarie est libéré. Le 9 septembre, Petkov devient vice-président du conseil et signe un traité d'armistice à Moscou. En vertu des accords du Traité de paix interallié, la Bulgarie est alors placée sous occupation soviétique. Nicolas Petkov et le Parti Agraire dirige le pays jusqu'en 1945, date à... [Lire la suite]
03 janvier 2016

1946 - LA ROUMANIE PASSE DU NAZISME AU COMMUNISME

Le 23 août 1944, le roi Michel de Roumanie convoque le maréchal Antonescu, le fait arrêter et le remplace par le général Sanatescu qui doit former un gouvernement d'union nationale. Après 3 ans passés dans le camp des forces de l'Axe, la Roumanie déclare soudain la guerre à l'Allemagne et le roi ordonne à ses troupes de se joindre aux armées des alliés. Le petit Parti Communiste Roumain en profite alors pour sortir de la clandestinité... Le programme proposé par ses mille membres repose sur la mise en place d'une grande réforme... [Lire la suite]
22 août 2015

1941 - ADOLF HITLER UTILISENT LES ROUMAINS COMME CHAIR A CANON

Avec ses nombreux gisements de pétrole, le riche état de Roumanie aiguise la convoitise d'Adolf Hitler. Or il se trouve que Ferdinand, le roi de Roumanie, n'a pour seul héritier que son neveu, le prince Carol. Lorsque le roi Ferdinand meurt, le prince Carol s'assure du soutien de l'armée avant de monter sur le trône. Carol II, le nouveau roi, et Magda Lupescu, sa maitresse, s'empressent alors de s'enrichir en pillant les biens du pays. Rapidement, le peuple roumain épprouve une grande haine envers Carol II. Habilement, Corneliu Zelea... [Lire la suite]