19 janvier 2017

1998 - Les Verts allemands vont devenir un parti de gouvernement

Dans la soirée du dimanche 27 septembre, Helmut Kohl entre dans la Maison Konrad Adenauer, siège de l'Union Chrétienne Démocrate (CDU), pour reconnaître sa défaite électorale. Face aux caméras et aux milliers de militants déçus de son parti, il annonce qu'après 16 ans passés à la tête de l'Allemagne, il abandonne non seulement son poste de chancelier mais également celui de président de la CDU. Au siège du Parti Social Démocrate (SPD), l'ambiance est franchement à la fête et des portraits de Gerhard Schröder ornent tous les murs. ... [Lire la suite]
23 septembre 2015

1997 - Les sociaux-démocrates, les verts et les communistes allemands gouvernent au centre !

C'est avec une courte majorité que le social-démocrate Willy Brandt est élu chancelier en 1969. Aprés lui, le Parti social-démocrate d’Allemagne (SPD) connait 4 défaites consécutives. Puis, en 1997, les électeurs allemands jugent qu'Helmut Khol (Union Chrétienne Démocrate - CDU-CSU) est usé par ses 17 ans de pouvoir : ils votent massivement pour le SPD et, le 27 septembre, Gerhard Schröder devient à son tour chancelier de l'Allemagne. Largement gagnant dans ce scrutin, les sociaux-démocrates du SPD ont fait une percée considérable... [Lire la suite]
25 novembre 2014

1930 - Les anarchistes et la gauche allemande divisés face aux nazis

Les anarcho-syndicalistes de la FAUD (Freie Arbeiter Union Deutchland) cherchent à provoquer parmi la population allemande un mouvement de rejet des nazis. Leurs appels auprès des ouvriers pour qu'ils se mettent en grève restent sans effet... La FAUD ne compte que 7000 membres. Ils se tournent alors vers les grandes organisations syndicales proches du SPD (sociaux démocrates allemands). Mais celles-ci, excluant la grève générale de leurs habitudes, se contentent d'une très prudente politique du "moindre mal" et éconduisent... [Lire la suite]
31 décembre 2013

1904 - Jean Jaurès échappe à la mort

A Paris, rue de Richelieu, le préfet de police Lépine loue le bel immeuble dont il est propriétaire aux socialistes "ministériels" de Jean Jaurès. C'est là que sera composé le journal l'Humanité, fondé le 5 mai de cette année. Le congrès de l'Internationale Socialiste se déroule 3 mois plus tard à Amsterdam. Les socialistes "guesdistes"  ont demandé l'exclusion de Jaurès et de ses partisans. August Bebel, député allemand du SPD, approuve la motion des socialistes "guesdistes" et condamne l'attitude politique de Jaurès et des... [Lire la suite]