21 décembre 2014

1905 - Nicolas II accumule les erreurs

Le tsar Nicolas II est intimement convaincu que ses ancêtres et lui ont tous été élus par Dieu pour gouverner la Sainte Russie : il craint de les trahir s'il réforme l'Empire russe ou accorde la moindre concession à son peuple. Paradoxalement, il nomme le réformateur Serge de Witte 1er ministre. Mais De Witte est un homme de caractère et celà irrite rapidement Nicolas II. De Witte s'oppose à l'idée du tsar d'entrer en guerre contre le Japon. Cependant, après la défaite de son pays, il accepte de signer le traité de paix de... [Lire la suite]