20 février 2015

1980 - Un avion civil italien est mystérieusement abattu

Le 27 juin, vers 21 h., un avion italien de la ligne Bologne-Palerme s'abime en mer au large de la Sicile. L'enquête qui est ouverte établit que 11 avions militaires volaient autour de l'appareil civil avant sa disparition. Le porte-avions américain USS Saragota est présent en mer Tyrrhénienne au moment des faits mais, à bord, personne ne sait quoi que ce soit... Les USA affirment que les radars de l'USS Saragota étaient désactivés à l'heure où l'avion a été abattu. Les enquêteurs découvrent que des avions de chasse français ont... [Lire la suite]
07 juillet 2014

1946 - Les italiens votent pour la République

L'anti-fascite Alcide De Gasperi, chef du gouvernement et dirigeant de la Démocratie Chrétienne, se met en contact avec Togliatti, responsable du Parti Communiste Italien. Ils décident de gouverner ensemble, de rédiger une constitution pour leur pays et d'organiser un référendum. Ce dernier permettra aux italiens, soit de garder le régime monarchique, soit d'opter pour une République et d'élire ensuite les représentants d'une Assemblée constituante. Le roi Victor-Emmanuel III tente alors de sauver la dynastie royale en abdiquant en... [Lire la suite]
06 juillet 2013

1972 - Le parrain Toto Riina est bien protégé

Salvatore (Toto) Riina commence très jeune sa carrière de mafioso sicilien dans la ville de Corleone. Comme tous, il subit le rituel et fait couler le sang de son doigt sur une image de la Vierge. A la suite de quoi, pour cosa nostra, il doit participer à des vols, rackets, trafics de drogues ou enlèvements. Au fil du temps, il gravit les échelons, puis devient l'unique parrain en faisant assassiner Stefano Bontate, son rival. Il impose alors ses méthodes ultraviolentes à la mafia, ce qui éloigne de lui des mafiosi (qui se... [Lire la suite]
09 novembre 2012

1942 - La mafia et les USA libérent la Sicile

Pendant la prohibition, au USA, le dénommé Lucky Luciano se hisse petit à petit dans la hiérarchie de la mafia américaine. Il finit par seconder Guiseppe Masserio, alias "Joe le Patron", parrain de toute la mafia des USA. Luciano est domicilié, avec ses hommes, au Waldorf Astoria Hotel. Ils y "protègent" quelques mille prostituées, lesquelles sont également chargées de vendre de la drogue à leurs clients. L'opinion public, à l'est des USA (le territoire de Luciano), est ulcérée et finit par se dresser contre lui. En 1936, il est... [Lire la suite]