15 janvier 2017

1998 - La Suéde est scandalisée par les retraites de ses grands patrons !

En février, une vive polémique a éclaté en Suède. Elle porte sur les retraites "parachutes" accordées à des grands chefs d'entreprises du pays. La goutte d'eau qui a fait déborder le vase provient du PDG Lars-Aake Helgesson qui, à 56 ans, quitte le consortium Stora avec une indemnité de départ de 12 millions de Couronnes. Il n'a pourtant passé que 6 ans à la tête de ce groupe où il n'a obtenu que de piètres résultats. Helgesson continuera de toucher 55% de son salaire annuel, soit 6 millions de Couronnes. Le record appartient... [Lire la suite]
26 octobre 2016

1968 - Le préfet de police écrit aux gardiens de la paix

Le préfet de police de Paris a adressé un courrier aux policiers dans lequel il apporte d'abord son soutien à ceux qui sont agressés et blessés, avant de préciser que, après le contact avec les manifestants agressifs qu'il convient de repousser, les forces de l'ordre doivent reprendre toute leur maitrise car "Frapper un manifestant tombé à terre, c'est se frapper soi-même en apparaissant sous un jour qui atteint toute la fonction policière". Le préfet précise : "Il est encore plus grave de frapper les manifestants après les... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
12 septembre 2016

1978 - Valery Giscard d'Estaing veut expulser 100.000 algériens chaque année

Soucieux de faire baisser le nombre de chômeurs, Valery Giscard d'Estaing, président de la République française, fait une proposition à son gouvernement... Il l'invite à fixer un objectif annuel de 100.000 expulsions d'algériens hors des frontières du pays. Puis il programme ensuite une réforme des titres de séjour qui s'affranchit du droit du sol. Le projet, à la suite de l'opposition virulente de Charles Pasqua, député du RPR, est repoussé par le parlement. En décembre 1979, un conseil restreint des ministres se tient dans le... [Lire la suite]
17 août 2016

1980 - Lech Walesa fait vaciller le regime communiste polonais

En 1970, d'illégales grèves et de violentes émeutes agitent la Pologne. L'ouvrier électricien Lech Walesa y participent activement, ce qui lui vaut de se retrouver au chômage. Dix ans plus tard, il organise avec les ouvriers du chantier naval de Gdansk une puissante grève, laquelle est toujours légalement interdite. Le 31 août, il prend la tête de la délégation d'ouvriers qui obtient, grâce aux accords de Gdansk, la liberté de former un syndicat et de faire grève. A la suite de la signature de cet accord, Edward Gierek, président... [Lire la suite]
20 avril 2016

1917 - L'extrème-droite française accuse le ministre de l'interieur de trahison

Au début du printemps, la très forte augmentation du nombre d'ouvrières et d'ouvriers qui travaillent pour l'industrie de guerre permet aux syndicats de renforcer leurs effectifs et d'afficher ouvertement leur grande opposition à la poursuite de la guerre. Par ailleurs, dans toutes les grandes villes françaises, les ménagères forment d'immenses files d'attente qui s'étirent devant des magasins où même la nourriture rationnée est devenue rare et hors de prix. Malgré la guerre, des manifestations ont lieu chaque jour et, fait nouveau,... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
23 octobre 2015

1990 - François Mitterrand accepte l'austérité imposée par l'Allemagne

La Communauté Européenne (CE), lors de son 1er élargissement en 1973, met en place une politique sociale destinée à réduire les inégalités entre les pays qui la composent. A partir de 1979, le Parlement européen est élu au suffrage universel : les états ont choisi de prendre en compte le poids de leurs populations respectives plutôt que leurs richesses. Puis, le Système Monétaire Européen (SME) est mis en place. Mais la Communauté hésite encore... Va-elle s'orienter vers la création d'une monnaie commune ou va-elle adopter une... [Lire la suite]
16 juin 2015

1907 - Les mutins du 17ème régiment veulent rester chez eux, à Beziers

Les viticulteurs du Languedoc-Roussillon, ruinés par l'éffondrement de la vente de leurs vins, se révoltent et agitent le sud de la France. Georges Clémenceau, président du Conseil, décide de les ramener à la raison en leur envoyant la troupe. Il n'a aucune confiance dans le régiment du 17ème de ligne, stationné sur place mais en grande partie composé de recrues du pays. Il décide donc de le faire provisoirement muter de Béziers à Agde. A Agde, le mécontentement des soldats du 17ème se transforme en véritable colère à la suite de... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
18 avril 2015

1925 - Des truands affirment que Sacco et Vanzetti sont innocents

L'immigration italienne qui afflue aux USA apporte un grand nombre d'ouvriers très revendicatifs et très politisés. Les anarchistes Ettor et Ciovannitti organisent en 1912 une grève dure au sein de la compagnie Laurence Textile. Ils sont ensuite faussement accusés de meurtres et n'échappent à la chaise électrique que grâce à la forte mobilisation des ouvrièrs américains. D'autres grèves éclatent : le climat social reste tendu. En 1917, les USA entrent dans la guerre mondiale en Europe et de nouvelles lois contre les immigrés sont... [Lire la suite]
05 avril 2015

1900 - Les ouvriers travaillent 58 heures par semaine

Avant que ne commence le 20ème siècle, l'ouvrier allemand ou français besogne 17 h. par jour pour gagner un salaire qui nourrit à peine sa famille. Aux USA, un mouvement social de grande ampleur réclame la journée de 10 h. : il est réprimé dans le sang. Dans les années 1900, l'ouvrier européen ou américain travaille 3000 h par an. En 1936, pour ces mêmes pays, il ne travaille plus que 2000 h chaque année. En France, toujours en 1936, le gouvernement fait voter une loi qui réduit le travail salarié à 40h. hebdomadaire. Mais le... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
28 janvier 2015

1945 - Les résistants français créent la Sécurité Sociale

Pendant l'occupation allemande, le Conseil National de la Résistance (CNR) prépare clandestinement la création d'une assurance sociale. Ainsi, dés 1945, le CNR met rapidement en place la Sécurité Sociale. Il s'agit d'une assurance solidaire et publique qui permet à chaque français de faire face à ses dépenses de santé. Elle est financée par des cotisations, proportionnelles aux salaires, et n'est gérée que par des salariés. Mais, en 1947, le gouvernement du président socialiste Vincent Auriol fait voter la loi Morice, laquelle écorne... [Lire la suite]