02 décembre 2017

1953 - DES MÉDECINS JUIFS SONT ACCUSES DE TRAHISON PAR LES DIRIGEANTS DE L'URSS

Chtcherbakov, secrétaire du Comité central du Parti Communiste d'Union Soviétique et chef politique de l'Armée Rouge meurt le 11 mars 1945. Jdanov, bras droit de Staline, décède quant à lui le 31 août 1948... Le 13 janvier 1953, l'agence de presse russe Tass annonce que les services de sécurité de l'URSS ont découvert l'existence d'une "organisation terroriste de médecins juifs" nommée "Joint"... Ses membres sont présentés comme des "bourgeois nationalistes" qui prescrivent des soins contraires à la maladie de leurs patients. ... [Lire la suite]
25 octobre 2017

1953 - L'ALBANIE A-ELLE RENVERSÉ LE DICTATEUR ENVER HODJA ?

Aprés la mort de Staline, survenue le 5 mars, plusieurs rumeurs concernant la situation politique de l'Albanie se répandent en Yougoslavie, en Italie et en Grèce. Pour sa part, Radio-Belgrade annonce que le général Enver Hodja aurait mis l'armée albanaise en état d'alerte et que les dirigeants du Parti Communiste Albanais auraient conseillé à leurs militants de se tenir sur leurs gardes... Radio-Belgrade affirme que ce parti craint le déclenchement d'actes anticommunistes et le correspondant du Daily Express en... [Lire la suite]
07 avril 2017

1948 - Staline et l'URSS accuse Tito et la Yougoslavie d'avoir trahi Marx et Lenine

Fin juin, alors que son siège officiel est en Yougoslavie, le bureau d'information des partis communistes (le Kominform) se réunit en Roumanie à la demande du parti communiste d'URSS et de Staline. Puis, le 28 juin, à Prague, le Kominform accuse la direction du Parti Communiste Yougoslave, le maréchal Tito, le général Rankovitch, le général Djilas et le ministre Edvard Kardelj, d'abandon du marxisme-léninisme. La direction du Parti Communiste Yougoslave et ses dirigeants sont également accusés d'avoir eu une "politique inamicale... [Lire la suite]
28 mars 2017

1953 - Nikita Khrouchtchev prend la place de Staline et fait le ménage !

Comme son père avant lui, Nikita Nikita Khrouchtchev  exerce le métier de mineur, à Kalinka, dans la province russe de Koursk. Après la révolution d'octobre 1917, il adhère au Parti Communiste et devient alors fonctionnaire. Un proche de Staline le prend sous sa protection et Khrouchtchev monte rapidement les échelons dans la hiérarchie du parti. Il prend ensuite la direction du Parti Communiste d'Ukraine et procède à l'épuration voulue par Staline. En 1943, c'est en tant que commissaire politique qu'il participe à la... [Lire la suite]
28 février 2017

1940 - Staline fait assassiner 90% du haut-commandement de sa propre armée

Après avoir conclu un traité de non agression mutuelle, l'Allemagne et l'URSS signent un accord économique le 11 février 1940. Tranquilisé, Joseph Staline est alors convaincu qu'il a le temps d'épurer son armée avant d'entrer en conflit avec Adolf Hitler : il fait alors fusiller le maréchal Tukhachevsky et le général Iakir, avant d'éliminer ensuite 3 autres maréchaux et 397 généraux. Le grand ménage se poursuit et, au total, Staline va faire assassiner 90% des officiers du haut-commandement de l'armée soviétique, 80% des colonels... [Lire la suite]
12 novembre 2016

1941 - Aux USA, le président Roosevelt ne parvient plus a reduire le chomage

Aprés avoir terminé ses études de droit à l'université de Harvard, Franklin Delano Roosevelt entame une carrière d'avocat mais, en 1912, il est élu comme sénateur démocrate de l'Etat de New-York. En 1917, il vote avec ceux qui veulent que les USA s'engagent dans la guerre qui fait rage en Europe puis, en 1919, il soutient l'idée de créer une Société des Nations. Roosevelt est ensuite victime d'une attaque de poliomyélite et reste paralysé des 2 jambes... Tout ses amis pensent que sa carrière politique est terminée mais Roosevelt est... [Lire la suite]
07 octobre 2016

1936 - L'anarchiste Federica Montseny devient ministre du gouvernement espagnol

Alors que, dans les années 1920, elle n'est encore qu'une adolescente, Federica Montseny publie un 1er livre. Puis, devenue jeune femme, elle adhère à la Confédération Nationale du Travail (CNT) espagnole, forte d'un million de membres. Federica Montseny n'hésite jamais à prendre la parole devant les ouvrières et les ouvriers de Barcelone pour défendre les causes féministes et les théories des anarchistes de la CNT. En 1931, la République est proclamée en Espagne et, en 1936, Federica Montseny intègre le gouvernement comme ministre... [Lire la suite]
10 juillet 2016

1942 - L'opération "Roundup" détruira rapidement l'armee allemande !

L'Angleterre, désormais seule face à la puissante machine de guerre allemande, attend en vain l'entrée en guerre des USA. Le 29 janvier 1941 à Washington, Churchill convainc Roosevelt que leur ennemi commun est l'Allemagne mais l'opinion publique américaine ne veut pas se mèler des affaires de l'Europe. Le 21 juin, Adolf Hitler attaque l'URSS. Staline demande alors à Churchill d'ouvrir un second front dans l'Artique ou en France... Puis, le 7 décembre, l'aviation japonaise attaque l'armée des USA à Pearl Harbour : l'opinion... [Lire la suite]
10 juillet 2016

1940 - Les nazis raflent les archives des francs-maçons français

Le 14 juin, à la tête de ses hommes, le théoricien nazi Alfred Rosenberg fait défoncer les portes des temples des francs-maçons parisiens. Dans les semaines qui suivent, il fait expédier à Berlin la totalité des archives des différentes loges. Les francs-maçons étant, avec les juifs et les communistes, des ennemis officiels des nazis, Rosenberg justifie l'importance de son envoi en affirmant que bien les connaître permettra de mieux les combattre. En fait, Alfred Rosenberg appartient à la très ésotérique société secrète de Thulé dont... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
08 mai 2016

1945 - L'URSS donne sa parole aux démocrates polonais

Début mai, à la suite des entrevues entre le maréchal Joseph Staline et le président Harry Truman, un climat plus détendu s'installe à Washington : Staline accepte enfin l'entrée de l'exilé Stanislas Mikolajezyk dans le gouvernement polonais d'unité nationale. De son côté, Mikolajezyk exige toujours d'avoir l'assurance écrite que la Pologne sera réellement indépendante et pourra organiser librement des élections démocratiques. Les observateurs occidentaux pensent que russes et polonais sont sur la voie d'un compromis raisonnable... ... [Lire la suite]