08 août 2018

1967 - LES USA PARLENT DE PAIX AUX NORD-VIETNAMIENS

Le 20 avril, le gouvernement américain propose au gouvernement nord-vietnamien d'agrandir de 16 km la zone démilitarisée (DZ) qui sépare le Nord du Sud-Vietnam, en préalable à des discussions de paix. Puis, sans attendre la réponse du Nord-Vietnam, le gouvernement ordonne au général Westmoreland de "saigner à blanc l'ennemi" mais sans toutefois aller vers un génocide de sa population... Un grand nombre d'avions américains arrivent alors de Thaîlande et bombardent la gare de triage de Kep, à 60 km de Hanoï. Une autre attaque frappe... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
05 août 2018

1966 - DE GAULLE INCITE LES USA A QUITTER LE VIETNAM

Le 1er septembre, au Cambodge, 100.000 personnes sont rassemblées dans le stade de Phnom-Penh pour écouter les discours du prince Norodom  Sihanouk et du président français Charles de Gaulle. L'un et l'autre se disent partisan de la défense de l'indépendance de leur pays et se prononcent pour la fin de la guerre du Vietnam. Selon eux, cette guerre, qui a été déclenchée par les USA, est une menace... Elle inquiète les peuples de l'asie du sud-est et sa poursuite met la paix mondiale en péril. Vêtu de son uniforme de général,... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
25 mars 2018

1958 - LE TON MONTE ENTRE LE VIETNAM DU NORD ET LE VIETNAM DU SUD

Au mois de décembre, Pham Van-Dong, président du Conseil de la République Démocratique du Vietnam (du nord) et bras droit d'Ho Chi Minh, adresse un 3ème message à Ngo Dinh-Diem, président de la République du Vietnam (du sud) dans lequel il lui demande de normaliser leurs relations, de renoncer à préparer la guerre contre le Nord-Vietnam et de cesser de persécuter des patriotes vietnamiens.  Ngo Dinh-Diem répond que les demandes des communistes ne seront recevables que si ces derniers acceptent de laisser partir... [Lire la suite]
12 janvier 2013

1968 - L’ARMÉE NORD-VIETNAMIENNE FAIT FLÉCHIR CELLE DES U.S.A

Fin janvier, tous les vietnamiens célèbrent la fête du Têt. L'état-major de l'armée du Nord-Vietnam, appuyé par le Vietcong communiste au sud, choisit ce moment là pour lancer une offensive incensée contre une centaine de villes du Sud-Vietnam. A Saïgon, ils entrent même dans l'ambassade des USA. A première vue, cette offensive de 80000 soldats nord-vietnamiens ressemble fort à une opération suicide... Les pertes nord-vietnamiennes sont de 40000 morts ! Cependant, le but recherché par le Nord-Vietnam n'est pas la victoire militaire... [Lire la suite]