08 mai 2014

1921 - Trotsky brise les anarchistes de Cronstadt

Pendant la guerre civile contre les tsaristes, Leon Trotsky dirige l'Armée Rouge. Une fois la paix rétablie, il devient le porte-parole d'une tendance au sein du Parti Communiste Russe. Ce groupe prône la militarisation du travail et a mis en place une organisation d'anciens officiers... Reconvertis en cadres politico-militaires, ils dirigent l'industrie comme ils dirigeaient l'armée pendant la guerre. Trotsky préconise même de généraliser ces méthodes autoritaires aux syndicats. Lenine critique vivement la militarisation du... [Lire la suite]
16 février 2014

1918 - La révolution russe va elle s'étendre à l'Europe ?

Le 6 janvier, l'Allemagne annonce à Trotsky que les conventions de paix signées en décembre 1917 sont annulées. De son côté, la Rada (le parlement ukrainien) déclare que seul un gouvernement fédéral de toutes les régions de Russie sera habilité à signer la paix. C'est alors que les villes ukrainiennes de Karkov et Iekaterinoslav se proclament soviétiques. Une grève éclate ensuite à Vienne et s'étend à tous les centres industriels autrichiens. Des russes blancs tentent alors d'enlever Lenine le 14 janvier pour l'emmener en... [Lire la suite]
02 février 2014

1917 - La fin du Parti bolchevik

Le 14 mars, les délégués mencheviks dévoilent au comité exécutif du soviet leur programme de gouvernement : ils prévoient le maintien de la monarchie alors que le Parti bolchevik veut la démocratie révolutionnaire.  Le Parti menchevik, qui affirme que seule la bourgeoisie peut en finir avec le féodalisme, l'emporte par 13 voix contre 8 et aucun membre du soviet ne fait partie du gouvernement. Nicolas II abdique. Le prince Lvov devient président. Kerenski est ministre de la justice. Nicolas II est interné et le gouvernement... [Lire la suite]
27 janvier 2014

1916 - Les premiers pas de la Révolution russe

La pénurie de munitions et de nourriture s'étend sur le front. Un million de soldats russes ont déjà désertés. Le 31 octobre, des usines de Petrograd se sont mises en grève et la foule manifeste au cri de "Non à la guerre !". La police appelle l'armée en renfort. Les soldats arrivent mais c'est sur la police qu'ils tirent ! La grève s'étend, gagne Moscou et 14 provinces... 120000 ouvriers cessent le travail pendant 5 jours. Puis le calme revient. En février 1917, une nouvelle vague de grèves envahit Pétrograd, Moscou et d'autres... [Lire la suite]
11 août 2013

1917 - Les bolcheviks capitulent face à l'Allemagne

En février 1917, le tsar de Russie abdique. Le gouvernement provisoire est alors présidé par le prince Lvov, aristocrate libéral que seconde le socialiste Alexandre Kerensky (les bolcheviks de Lénine et Trotsky sont minoritaires). Puis Kerensky prend la direction du gouvernement et promet à la France que la Russie continuera la guerre contre les allemands. Pendant ce temps, les bolcheviks forment des soviets partout... Les officiers sont chassés de l'armée et remplacés par des réservistes ou de simples soldats, pendant que les... [Lire la suite]
02 août 2013

1904 - Les gangsters Lenine et Staline braquent des banques

Dans la Russie tsariste, certains révolutionnaires pensent que tous les moyens sont bons : pendant la guerre russo-japonaise de 1904, Lenine fait du trafic d'armes, de la fausse monnaie et quelques captations d'héritage. En 1907, à Tiflis, dans le Caucase, l'attaque d'un transfert de fond de la Banque de Russie fait 3 morts et 50 blessés. Elle permet à Krassine, Wallach, Litvinov, Staline et Lénine de récupèrer 340.000 roubles. Des bolcheviks exilés à Paris apprennent, en 1908, que Lenine et son parti ont pris pour eux l'argent... [Lire la suite]
07 février 2013

1919 - La Pologne, rempart anti-bolchévique

Depuis 1914, la Pologne est sous occupation prussienne. A Paris, le Comité National Polonais regroupe des milliers de patriotes sous les ordres du général Haller. Ils partent combattre les allemands sur le front. Ces derniers emprisonnent alors Pilsudski, le chef des légions polonaises. En 1918, l'Allemagne cède une partie de la Pologne à Lénine et accorde son indépendance au reste. Pilsudski est libéré et retourne à Varsovie... En 1919, les nationalistes revendiquent des terres ukrainiennes et lituaniennes. La France soutient la... [Lire la suite]