20 août 2019

1976 - LE 1er MINISTRE JACQUES CHIRAC DEMISSIONNE

Fin mai 1974, le libéral Valéry Giscard d'Estaing (qui vient d'être élu président de la République) nomme Jacques Chirac 1er ministre. La décision de Giscard d'Estaing de ne pas choisir un centriste "giscardien" est guidée par le fait que, bien qu'il soit gaulliste, Chirac l'a soutenu dés le 1er tour des élections présidentielles plutôt que de défendre les couleurs du gaulliste Jacques Chaban-Delmas, candidat de l'UDR... Une fois devenu 1er ministre, Jacques Chirac s'applique à mettre en place la politique définie par le président,... [Lire la suite]
09 août 2019

1974 - GISCARD D'ESTAING EST ELU PRESIDENT AVEC 50,8 %

Quelques jours avant le 1er tour de l'élection présidentielle française, le ton monte entre les candidats conservateurs : dévancé dans 2 sondages (publiés par l'IFOP et par la SOFRES), l'ancien 1er ministre gaulliste Jacques Chaban-Delmas réserve désormais ses attaques à son conccurent centriste Valéry Giscard d'Estaing, le ministre de l'économie et des finances. Jean Royer, 3ème candidat de la majorité, est distancé. Face à eux, François Mitterrand est l'unique candidat du Parti Socialiste, du Parti Communiste et du Mouvement des... [Lire la suite]
17 janvier 2013

1997 - LE PROCÈS DE MAURICE PAPON DÉRANGE LES POLITICIENS FRANÇAIS

C'est avec beaucoup de discrétion que le président Georges Pompidou accorde sa grâce à Paul Touvier, condamné à mort par contumace pour collaboration et exécution d'otages pendant la guerre. Outrées, les associations d'anciens résistants s'organisent et, en 1973, déposent une plainte contre Touvier, cette fois pour crime contre l'humanité,  car les crimes de guerre sont désormais prescrits. En 1979, Jean Leguay, adjoint de René Bousquet (secrétaire général à la police de Vichy), est inculpé pour la rafle des juifs au Vélodrome... [Lire la suite]