25 octobre 2017

1953 - L'ALBANIE A-ELLE RENVERSÉ LE DICTATEUR ENVER HODJA ?

Aprés la mort de Staline, survenue le 5 mars, plusieurs rumeurs concernant la situation politique de l'Albanie se répandent en Yougoslavie, en Italie et en Grèce. Pour sa part, Radio-Belgrade annonce que le général Enver Hodja aurait mis l'armée albanaise en état d'alerte et que les dirigeants du Parti Communiste Albanais auraient conseillé à leurs militants de se tenir sur leurs gardes... Radio-Belgrade affirme que ce parti craint le déclenchement d'actes anticommunistes et le correspondant du Daily Express en... [Lire la suite]
24 octobre 2017

1953 - L'URSS SE DOTE DE LA BOMBE H POUR "RENFORCER LA PAIX"

Gueorgui Malenkov, ancien bras droit de Staline et actuel président du Conseil des ministres d'URSS, prononce un discours le 8 août dans lequel il annonce que son pays vient de se doter d'une importante arme nouvelle... Effectivement, le 12, les services secrets des Etats-Unis informe la Commission américaine de l'énergie atomique que l'URSS vient de réaliser un essai de bombe à hydrogène. Cependant, ce n'est que le 20 août que la Pravda publie l'information. Elle émane du gouvernement soviétique et confirme que l'URSS vient bien... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 13:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 octobre 2017

1947 - FACE A L'URSS, LA TURQUIE CHANGE DE PROTECTEUR

Le 24 juin 1939, la Turquie signe un accord d'assistance mutuelle avec la France et, le 19 octobre, elle ratifie un traité d'alliance avec l'Angleterre et la France. Malgré la défaite de la France face à l'Allemagne, le président du conseil turc déclare, le 26 juin 1940, que son pays ne permettra à aucun autre pays que la France de s'établir en Syrie. En 1945, l'URSS revendique brusquement des territoires turcs... La Turquie rejette les prétentions de l'URSS et le président Ismet Inonu rappelle que le traité qui lie son... [Lire la suite]
04 septembre 2017

1948 - LES ETATS-UNIS QUITTENT LA CORÉE DU SUD

A la fin de la seconde guerre mondiale, la Corée est partagée en 2 : au nord du 38ème parallèle, un régime communiste, installé par l'URSS, règne sur la partie la plus riche du pays et, au sud, une démocratie s'installe sous la protection militaire des USA. En 1948, jugeant le régime communiste de Pyong-Yang suffisamment solide, l'URSS retire ses forces armées de Corée du Nord. Depuis 3 ans, la Corée du Nord inonde la Corée du Sud d'une propagande favorable à la réunification des 2 moitiés du pays et la population du sud se dit... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
04 septembre 2017

1950 - LA COREE DU NORD VA-ELLE ENVAHIR LA COREE DU SUD ?

Encouragés à le faire par la Chine et l'URSS, 135.000 soldats et 90 chars de la Corée du Nord franchissent le 38ème paralèlle le 25 juin et progressent rapidement vers Séoul, la capitale de la Corée du Sud. L'armée sud-coréenne contre-attaque aussitôt mais elle se fait laminer par les forces communistes du nord qui prennent la ville d'Uijonqbu, laquelle se trouve à seulement 20 de kilomètres de Séoul... Les forces sud-coréennes résistent encore à Haeju, une ville de 20.000 habitants, mais elles s'effondrent à Kanqmunq, sur la côte... [Lire la suite]
03 septembre 2017

1951 - LA DIPLOMATIE MUSCLÉE DE LA CHINE VIS A VIS DE L'ONU

Le 22 janvier au matin, la commission politique de l'ONU commence à examiner la résolution présentée par les USA, ce pays demandant que la Chine soit considérée comme un agresseur de la Corée et, par conséquence, qu'elle soit condamnée. Alors que les discutions sont entamées, le délégué de l'Inde transmet alors la proposition de la Chine d'imposer un cessez-le-feu en Corée... La Chine propose également une conférence réunissant les USA, l'URSS, l'Angleterre, la France, l'Inde, l'Egypte et elle-même. Cette conférence... [Lire la suite]
23 août 2017

1950 - LE VIETNAM AU CŒUR DE LA GUERRE FROIDE

L'URSS répond le 1er février à Huang Minh Giam, ministre des Affaires étrangère du Vietminh, et lui annonce qu'elle reconnait officiellement la légimité du gouvernement de Ho Chi Minh au Vietnam. L'URSS entend d'ailleurs procéder à un échange d'ambassadeurs avec son pays. La réponse soviétique est donnée 3 jours après la ratification des accords entre la France et Bao Dai, l'empereur du Vietnam.  Elle survient également après la visite au Vietnam de Dean Acheson, grand artisan de la guerre froide, qui a promis à... [Lire la suite]
21 août 2017

1949 - L'URSS PROCÈDE A SON PREMIER ESSAI NUCLEAIRE

Dés le 15 novembre 1945, les dirigeants américains sont convaincus que, comme eux, l'URSS possédera tôt ou tard un armement atomique et leurs services de renseignements ont eu vent du travail forcé qui règne déja dans les mines de radium soviétiques. La survenue, le 14 juillet 1949, du 1er essai nucléaire de l'URSS n'est donc qu'une demie surprise pour eux. Le 24 septembre, sans aucun commentaire, les gouvernements américain, canadien et britannique en informe conjointement leurs populations. Le communiqué anglais insiste seulement... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 16:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
15 août 2017

1960 - JOHN FITZGERALD KENNEDY VEUT LE RENOUVEAU DE "L'AMERIQUE EN MOUVEMENT"

  En 1944, alors qu'il combat dans le Pacifique,  les médias américains décident de prendre John Fitzgerald Kennedy comme héros national. Dans la foulée, avec le soutien de son père et  du clan Kennedy, il est élu député démocrate en 1946. Gardant plus que jamais le soutien de sa famille, il devient ensuite sénateur du Massachusetts en 1952 et, en 1953, épouse Jacqueline Bouvier, une américaine d'origine française.  Il rassemble ensuite une équipe de "jeunes cerveaux" remplis d'idées novatrices et,... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 15:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
18 juillet 2017

1948 - LE MARÉCHAL SOKOLOVSKI COMMENCE SA GUERRE FROIDE LE PREMIER AVRIL

Les soviétiques considèrent que la rupture des relations entre les alliés et eux (survenue le 20 mars pendant une virulente discussion de la conférence de Londres), est une violation des accords de Yalta et de Posdam. Le maréchal Sokolovski a donc aussitôt quitté cette conférence. Sur le terrain, les trains militaires alliés, qui veulent aller des zones qu'ils contrôlent jusqu'à Berlin, doivent traverser la zone soviétique... Le maréchal Sokolovski décide de tous les soumettre à une inspection extrêmement tatillonne... [Lire la suite]