12 juin 2019

1962 - L'URSS ET LES USA RÉALISENT QUE LEURS ARMES NUCLÉAIRES SONT INUTILISABLES

En 1962, la crise des missiles soviétiques basés à Cuba fait passer le monde tout près d'une guerre nucléaire. A ce moment là, l'URSS et les USA prennent mutuellement conscience qu'ils ne se serviront probablement jamais de cet arsenal nucléaire... dont la fabrication les ruine l'un et l'autre. En juillet 1963, l'Angleterre, les USA et l'URSS décident alors d'élaborer un traité d'interdiction partielle des essais atomiques.  Le but de ce traité sera, par ailleurs, d'empêcher d'autres pays que les leurs de se doter de l'arme... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
24 février 2019

1968 - L’ARMÉE ROUGE ENVAHIT LA TCHÉCOSLOVAQUIE

Dans la nuit du 20 août, l'Armée rouge s'empare sans rencontrer d'opposition de la Tchécoslovaquie. Le lendemain à Prague, quelques habitants dressent des barricades et incendient des chars soviétiques. Les soldats russes répliquent en tirant sur les émeutiers. Radio Gottwaldova, la seule que l'Armée rouge ne contrôle pas encore, annonce que les russes ont tués une vingtaine d'écoliers qui leur jetaient des pierres. Les soldats soviétiques tiennent désormais le ministère tchèque de la Défense, quasiment tous les médias, la plupart... [Lire la suite]
06 janvier 2019

1943 - LA FRANCE LIBRE COMBAT AUX CÔTES DES ALLIES

Au lendemain du 18 juin 1940, 8.000 fantassins et de plus de 20.000 marins sont présents en Angleterre aux côtés du général de Gaulle. Mais, après la signature de l'armistice entre la France et l'Allemagne le 22 juin, une majorité d'entre eux décident de cesser le combat et de retourner sur le continent. En juillet, Charles de Gaulle ne dispose plus que de 2.000 soldats (dont une forte proportion de légionnaires). Heureusement, de nouveaux volontaires arrivent par la suite et les effectifs se regonflent. L'amiral... [Lire la suite]
12 décembre 2018

1988 - MIKHAIL GORBATCHEV VEUT QUE L'URSS SOIT RATTACHÉE A L'EUROPE

Quand Charles de Gaulle évoque l'idée d'une Europe qui, allant de l'Atlantique à l'Oural, comprendrait l'URSS, il sous-entend que cette dernière aura abandonnée le communisme... Bien plus tard, en septembre 1983, Stanislas Petrov, le commandant d'une force aérienne basée non loin de Moscou, stoppe de justesse la contre-attaque soviétique qui allait répondre à une pseudo attaque nucléaire dirigée contre l'URSS... Deux mois plus tard ont lieu les manoeuvres Able Archer 83 de l'OTAN : les dirigeants de l'Union Soviétique sont... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
09 décembre 2018

1990 - MIKHAIL GORBATCHEV SE FAIT DUPER PAR JAMES BAKER ET HELMUT KOHL

Le 13 juin 1989, l'allemand Helmut Kohl et le russe Mikhaïl Gorbatchev signent une déclaration commune qui affirme le droit des peuples et des états à l'autodétermination. Le 9 novembre, le mur de Berlin est abattu et les allemands de l'Est s'exilent massivement vers l'Ouest. Face au risque de bouleversement, réunir les 2 Allemagne devient une urgence et il est même question de faire adhérer l'Allemagne à l'OTAN... Le français François Mitterrand approuve cette idée tant qu'elle concoure à renforcer l'Europe et que l'Allemagne... [Lire la suite]
05 novembre 2018

1939 - LES COMMUNISTES FRANÇAIS SOUTIENNENT STALINE ET... HITLER

Dés 1935, après avoir fait de la lutte contre le nazisme sa priorité, le Parti Communiste Français (PCF) met en tête de ses combats la défense de la paix avec l'Allemagne. Le 25 août 1939, le journal communiste L'Humanité se félicite donc du renforcement de la paix en Europe, que la signature du pacte de non-agression entre l'URSS de Joseph Staline et l'Allemagne d'Adolf Hitler va favoriser... Un grand nombre des 300.000 adhérents du PCF se dit alors en désaccord avec la direction de son parti. Ils affirment même que ce pacte... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
27 octobre 2018

1984 - L'URSS ET LES PAYS DE L'EST BOYCOTTENT LES JEUX OLYMPIQUES

Aux lendemains de la 1ère guerre mondiale, la France  obtient l'exclusion de la délégation allemande des Jeux Olympiques de 1920, à Anvers, et de ceux de Paris, en 1924. L'Allemagne est également écartée de ceux de Londres, après la 2nde guerre mondiale, en 1948. Jusqu'en 1952, c'est l'URSS qui refuse obstinément de participer aux Jeux et la Chine fait la même chose jusqu'en 1980.  En 1976, dénonçant les relations sportives qui lient la Nouvelle-Zelande à l'Afrique du Sud, 40 pays refusent de participer aux Jeux... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
18 octobre 2018

1939 - L’ARMÉE FINLANDAISE REPOUSSE L’ARMÉE ROUGE

Le 5 octobre 1939, Adolf Hitler préside à Varsovie la parade victorieuse de ses troupes, lesquelles viennent d'envahir la Pologne en seulement quelques jours. A cette occasion, Hitler invite la France et l'Angleterre à faire la paix, arguant que, puisque leur allié polonais n'existe plus, ils n'ont plus de raison de se mobiliser. Le même jour, Joseph Staline expose ses revendications territoriales sur leur pays aux Finlandais... Ces derniers les refusent et se préparent à la guerre. Le 30 novembre, 28 divisions de l'Armée Rouge se... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 16:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
01 octobre 2018

1964 - BREJNEV TRAHIT KHROUTCHCHEV ET LE REMPLACE

Leonid  Brejnev  naît et grandit en Ukraine. Il étudie les techniques agricoles dans une école de Koursk et, en 1927, devient vice-président d'un soviet de l'Oural. Il travaille ensuite comme technicien dans une usine jusqu'en 1939 où il devient secrétaire du comité régional de Dniépropétrosk. Nikita Khrouchtchev, qui dirige l'Ukraine, le place alors sous sa protection et le fait monter dans la hiérarchie du parti. Pendant la guerre, ils sont tous 2 envoyés sur le front comme commissaires politiques et en reviennent... [Lire la suite]
10 août 2018

1986 - LA CORÉE DU NORD CHANGE D’ALLIÉ

En mai 1984, le maréchal Kim Il-Sung, dirigeant de la Corée du Nord, se rend discrètement à Moscou. Deux ans plus tard, Edouard Chevardnadze, qui a remplacé Andreï Gromyko à la tête de la diplomatie soviétique, y privilégie alors le pragmatisme. Le 20 janvier 1986, Chevardnadze entame une tournée diplomatique en Asie qui le conduit d'abord au Japon, puis à Pyong-yang, en Corée du Nord...  Au moment où son avion atterrit, un navire de guerre chinois rentre à Shanghaï après avoir participé aux manoeuvres... [Lire la suite]