27 septembre 2017

1992 - DES NATIONALISTES INFILTRENT LE GOUVERNEMENT ROUMAIN

Après la réélection de l'ancien communiste Ion Iliescu à la tête de la Roumanie en 1992, son parti (le Front de Salut National) cherche à pallier sa faible représentation au parlement en concluant des accords secrets avec 3 autres partis : l'un est populiste, un autre nationaliste et le dernier fortement nostalgique de l'ancienne dictature de Nicolae Ceausescu. En 1994, le Parti de l'Unité Nationale Roumaine (PUNR) obtient un poste ministériel... Les roumains découvrent à cette occasion que le PUNR de l'ancien... [Lire la suite]