28 août 2017

1949 - LE VATICAN DÉCIDE D'EXCLURE LES CATHOLIQUES COMMUNISTES

Le 28 juin, la Sacrée congrégation soumet aux cardinaux du Saint Office des questions auxquelles ces derniers répondent rapidement en affirmant que, oui, il est illégal pour un catholique de s'inscrire au Parti Communiste et de faire de la propagande pour le communisme car c'est une doctrine antichrétienne, hostile à l'église du Christ ! Le fidèle qui commettra ces actes ne sera désormais plus admis aux sacrements. Si, en plus, il milite au sein du Parti Communiste et propage sa doctrine antichrétienne, ce fidèle sera excommunié... [Lire la suite]
12 juillet 2017

1929 - MUSSOLINI SE RECONCILIE AVEC LE PAPE

"A l'initiative des masses laborieuses", la journée du 25 décembre 1928 est proclamée seconde journée de l'industrialisation en URSS. Ce jour là, des milliers de soviétiques assistent donc à des cérémonies non religieuses dans les églises. Certaines ont d'ailleurs été transformées en hôpitaux, d'autres en entrepots ou en club de jeux. Toutes les cloches ont été enlevées et fondues pour devenir les machines agricoles dont l'URSS à tant besoin. Ici et là sont organisés des carnavals avec défilé de chars dont le thème préféré est... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
24 avril 2017

1908 - Le clerge catholique n'accepte toujours pas la Separation de l'eglise et de l'etat français

Le 16 janvier à Paris, les soeurs augustines quittent l'Hotel-Dieu pour rejoindre leur nouveau lieu de travail, l'hôpital Notre-Dame-de-Bon-Secours. Le directeur de l'Assistance publique prend la parole : il remercie les religieuses pour le dévouement dont elles ont fait preuve auprès des malades et explique que, désormais, tous les services publics doivent être laïcisés. Des spectateurs crient alors "Vivent les soeurs ! A bas les francs-maçons !". Le 13 août, depuis le Vatican, le pape Pie X annonce qu'il interdit à tous les... [Lire la suite]
20 septembre 2014

1904 - Tensions entre le Vatican et la France

Le pape Pie X commence par adresser une lettre au  corps diplomatique français dans laquelle il demande de veiller à ce que les françaises adoptent des décolletés plus discrets dans les soirées officielles. Puis il choisit de béatifier le très populaire curé français d'Ars, dans le sud de la France. Mais, en agissant ainsi, Pie X ranime un peu plus encore l'anticléricalisme en France. Peu de temps après, Emile Loubet, président du Conseil gouvernemental français, part en visite officielle pour Rome et réserve sa première... [Lire la suite]