23 août 2017

1950 - LE VIETNAM AU CŒUR DE LA GUERRE FROIDE

L'URSS répond le 1er février à Huang Minh Giam, ministre des Affaires étrangère du Vietminh, et lui annonce qu'elle reconnait officiellement la légimité du gouvernement de Ho Chi Minh au Vietnam. L'URSS entend d'ailleurs procéder à un échange d'ambassadeurs avec son pays. La réponse soviétique est donnée 3 jours après la ratification des accords entre la France et Bao Dai, l'empereur du Vietnam.  Elle survient également après la visite au Vietnam de Dean Acheson, grand artisan de la guerre froide, qui a promis à... [Lire la suite]
11 juillet 2017

1948 - LE VIETNAM ET LE CAMBODGE OBTIENNENT LEUR INDEPENDANCE... DANS L'UNION FRANCAISE

Comme les négociations entre le dirigeant communiste Ho Chi Minh et la France ont échoué, les rebelles du Vietcong prennent les armes et le gouvernement français décide aussitôt que des pourparlers avec les communistes sont désormais totalement exclus. C'est alors que Bao Dai, l'ex-empereur du Vietnam, décide d'engager des discussions avec la France... Le 7 juin, à bord du croiseur français Duguay-Trouin, le haut-commissaire de France Bollaert et l'ex-empereur du Vietnam signe un accord qui reconnait l'indépendance d'un... [Lire la suite]
01 septembre 2014

1954 - Les USA veulent envoyer des bombes atomiques sur la Chine

Quand le général Navarre ordonne à l'armée française d'évacuer la cuvette de Diên Biên Phu, il est trop tard... L'armée vietnamienne l'encercle désormais avec 2 divisions et une forte concentration d'artillerie. Au cours des mois suivants, les vietnamiens commencent à prendre une à une les positions françaises. Le terrain d'aviation a été rendu inutilisable et établir un pont aérien est devenu impossible. L'avancée vietnamienne se poursuit inexorablement... C'est alors que les USA, à la conférence de Genève sur les problèmes... [Lire la suite]
12 janvier 2013

1968 - Le Nord-Vietnam décimé fait fléchir les USA

Fin janvier, tous les vietnamiens célèbrent la fête du Têt. L'état-major de l'armée du Nord-Vietnam, appuyé par le Vietcong communiste au sud, choisit ce moment là pour lancer une offensive incensée contre une centaine de villes du Sud-Vietnam. A Saïgon, ils entrent même dans l'ambassade des USA. A première vue, cette offensive de 80000 soldats nord-vietnamiens ressemble fort à une opération suicide... Les pertes nord-vietnamiennes sont de 40000 morts ! Cependant, le but recherché par le Nord-Vietnam n'est pas la victoire militaire... [Lire la suite]